Bienvenue à tous !  
Conçu dans la tradition ouverte et intelligente de l'ancien forum udf.org des années 2005-2007, l'un des meilleurs forums politique d'humeur et d'humour  des années 2000, malheureusement fermé depuis, ce forum a été concu par des anti-apparatchiks membres ou simples sympathisants du Mouvement Démocrate qui ont voulu préserver cette tradition au service d'un Mouvement Démocrate ouvert et réactif ... Actuellement peu ou prou en sommeil dans un contexte de "léthargie du centre", il n'attend plus que vous pour reprendre de sa dynamique. Les propos sur ce forum étant modérés a posteriori, ils sont donc libres et responsables et n'engagent prioritairement que leurs auteurs. Contact : forum.ccbs@laposte.net   
L'hypothèse Borloo ...

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Forum alternatif du Mouvement Démocrate Index du Forum // Actualités politiques // France
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Roulleaux Dugage


Hors ligne

Inscrit le: 25 Avr 2008
Messages: 1 105
Localisation: Houilles 78
Masculin

MessagePosté le: Jeu 20 Mai - 14:57 (2010)    Sujet du message: L'hypothèse Borloo ... Répondre en citant
http://tempsreel.nouvelobs.com/actualite/politique/20100515.OBS3989/borloo-…

Dans les années 80, Borloo était un avocat "new wave" spécialisé dans l'achat/vente à la découpe d'entreprise et avait pour principal client un dénommé Bernard Tapie, qui passait pour un requin de la finance spécialement armé par le Crédit Lyonnais et qui, via la franc-maçonnerie dont il était membre (GNLF il me semble), s'imposait facilement dans ce qu'on appelait à l'époque la "mafia" des tribunaux de commerce (celle à qui Arnaud de Montebourg voulait tordre le cou, il n'avait pas tort là dessus quelque part).

Borloo plaidait habituellement à l'aide de paperboard et de crobars (ce qui horripilait les magistrats), n'était pour le moins pas très confraternel (dossier disciplinaire assez étoffé) ...


Il avait la réputation de mettre en place des plans sociaux que son client Tapie ne respectait pour ainsi dire jamais au motif que la conjoncture avait évolué. 


D'aucuns le décrivaient en tant que caractériel (certains clercs d'avoués se souviennent de ses coups de fil homériques ...), mais c'était là son moindre défaut.

Devenu un pilier du parti radical valoisien, composante de l'UDF, il prend d'assaut grâce à ses relations la mairie de Valenciennes dont le maire en place est démissionnaire, puis se fait débaucher par Chichi qui le remarque en 95, lequel Chichi intervient auprès des ex-dirigeants du secteur public (les banques notamment) pour que des dossiers soient confiés à son cabinet. Le parti radical valoisien s'alignera dans la foulée derrière le RPR puis l'UMP,comme par hasard.

Borloo interviendra évidemment dans l'arbitrage Tapis/Crédit Lyonnais à charge ensuite avec Tapie (lequel comme par hasard revient en politique) de convaincre le PRG de rejoindre le centre droit derrière Sarko. L'entreprise dans laquelle s'investit également Yves Jego, ex ministre, est d'ailleurs en cours.

Adepte de la "cohésion sociale", il sera promoteur en tant que ministre de Raffarin d'un grand projet de loi qui sera voté puis mis aux oubliettes, n'étant pas finançable. Avec Sarko, il nous fera un second coup de cymbale avec le Grenelle de l'Environnement : beaucoup de décorum, beaucoup de discours, beaucoup de voeux pieux, beaucoup de tatch mais rien à l'arrivée ou si peu, faute de crédits notamment.

Par ailleurs, l'évidence est là : à part pomper de l'air sur les problèmes de laïcité, d'islamistes ou d'opus dei, et manager leur carnet d'adresses, la plupart des radicaux qui sévissent sur Paris n'ont absolument rien à proposer.
Seul la défense de leurs acquis, et de leur périmètre d'influence comptent. Ce qui les rend adeptes des lobbyistes et des politiques corporatistes.

Là il y a problème, c'est qu'à l'intérieur du MoDem certains huluberlus encouragent le rapprochement entre Bayrou, Borloo et Baylet. Il s'agit généralement de militants qui évoluent dans la fonction publique et dont la carrière se résume à des coups de piston. 


Il parait pourtant évident que Borloo n'a pas l'envergure pour "faire bouger les lignes" et que Baylet obtiendra toujours quelques choses des socialistes.


Si le MoDem se compromet dans de tels rapprochements boutiquiers, je n'en serai pas, évidemment. Les escrocs en politique, ça suffit.
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Publicité






MessagePosté le: Jeu 20 Mai - 14:57 (2010)    Sujet du message: Publicité
PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Expat


Hors ligne

Inscrit le: 27 Avr 2008
Messages: 424

MessagePosté le: Ven 21 Mai - 21:03 (2010)    Sujet du message: L'hypothèse Borloo ... Répondre en citant
"New wave"...
On sent le specialiste des annees 80.
 Nos fantastiques annees fric (polar de Dominique Manotti que je recommande a tout le monde), je vais encore sortir ce soir, (au Privilege, diner au 21 rue St Denis, fin de nuit au Keur Samba), je le regretterai sans doute.
Borloo etait new wave. Isabelle a les yeux bleus, les yeux bleux Christineuh a. Il lisait Paris Hebdo, ou les chroniques d'Ardisson cotoyaient le vomitorium de Pacadis,  et s'eclatait sur Television , Human League , New Order,  s'aventurant jusqu'a Cure, Robert Smith sortant un Boys don't cry qu'il se fallait de connaitre.
New Wave donc.

Valenciennes, au milieu de ces donc fantastiques annees 80, c'est la Coree du Nord.
Plus d'industrie, plus de commerce, plus de fric.  Y a plus que l'equipe de foot qui est encore en D1, et qui a fait debute de sacres joueurs (Roger Milla), pour faire encore vibrer une population desesperee et degoutee de tout.

Borloo a vu son client Tapie racheter des entreprises a l'agonie dont il sait tirer la substantifique moelle pour  faire cracher le peu qui lui reste, et abandonner un squelette parfaitement nettoye aux derniers creanciers qui n'en peuvent mais. L'ancien vendeur d'aspirateurs en porte a porte eblouit tout le monde, et interesse deja Mitterand qui voit dans ce Rastignac aux dents longues une eventuelle eventualite.

Bizarrement, Borloo va faire a Valenciennes le contraire de ce qu'aurait pu faire un Tapie, a Marseille par exemple.

 Il se met au boulot, rameute les copains et les clients, fait le siege de Mauroy, alors Duc d'Artois, pour grapiller quelques subventions, alleche les entreprises par des exemptions de taxes-pro, arrache du fric a Balladur, ministre des finances repute a l'epoque intraitable, qui se fait avoir jusqu'au trognon par cet avocat, il faut bien le dire talentueux.

Bref, il fait un vrai boulot de fond d'elu local, et , petit a petit, juste avec sa tchache, Valenciennes se remet a vivre.

Borloo, il a ses defauts..
 Mais s'il y a quelque chose qu'on ne peut lui retirer, c'est son energie deployee au service de sa ville. Il en a tire des benefices politiques, d'accord, mais il y a tellement de maires incapables, inefficients et inefficaces, que rien que ce qu'il a pu obtenir pour Valenciennes en se bougeant le cul est respectable.

Il y a, chez les Valoisiens, des gens passionnants. Certains ont un cote pyramide-oeil-soleil un peu lourdingue, certes, mais sur l'essentiel, il y aurait comme des points de convergence.
Revenir en haut
Roulleaux Dugage


Hors ligne

Inscrit le: 25 Avr 2008
Messages: 1 105
Localisation: Houilles 78
Masculin

MessagePosté le: Mar 25 Mai - 17:26 (2010)    Sujet du message: L'hypothèse Borloo ... Répondre en citant
Bof.

Qu'il y ait chez les valoisiens des gens bien, c'est fort possible. Mais là je dégoise sur Borloo et tout le tintamarre médiatique autour.

S'il est exact que la mairie de Valencienne a fait du bon boulot en matière de logement social, c'est une ville qui reste anormalement anémiée sur un plan économique, alors que c'est une ville frontalière en situation compétitive sur un plan commercial et fiscal.

Ceci ne démontre pas une gestion municipale trés dynamique.

Borloo avait pris le pouvoir dans cette mairie en 88 parce Chirac l'avait voulu en "lâchant" le député maire sortant RPR pour Borloo. Et à cette époque, on ne rigolait pas avec Chichi sur les problèmes de casting.

Si Borloo s'était cantonné à un travail d'élu local, j'aurais trouvé ça honnête. D'ailleurs le gros du travail de la mairie est un travail d'équipe animé par le premier maire adjoint qui s'appelle Riquet, dixit Wikipedia.


En revanche, la carrière ministérielle de Borloo sous Chirac puis Sarkozy comporte une forte dose de parasitisme. Comme disent mes fistons, ce gars-là ne "sert à rien". 

L'enflure que certains médias font autour du cas Borloo ... ben ça reste ça, de l'enflure. Et ce genre de corruption sur fond de copinage ou de clientèlisme entretenu par certains médias est assez  écoeurant.
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 02:49 (2017)    Sujet du message: L'hypothèse Borloo ...
Revenir en haut
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Forum alternatif du Mouvement Démocrate Index du Forum // Actualités politiques // France Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Index | Creer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
// Theme Created By: // Icons in Part By:
Powered by phpBB © 2001, 2017 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com