Bienvenue à tous !  
Conçu dans la tradition ouverte et intelligente de l'ancien forum udf.org des années 2005-2007, l'un des meilleurs forums politique d'humeur et d'humour  des années 2000, malheureusement fermé depuis, ce forum a été concu par des anti-apparatchiks membres ou simples sympathisants du Mouvement Démocrate qui ont voulu préserver cette tradition au service d'un Mouvement Démocrate ouvert et réactif ... Actuellement peu ou prou en sommeil dans un contexte de "léthargie du centre", il n'attend plus que vous pour reprendre de sa dynamique. Les propos sur ce forum étant modérés a posteriori, ils sont donc libres et responsables et n'engagent prioritairement que leurs auteurs. Contact : forum.ccbs@laposte.net   
Scandales des vaccins H1N1

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Forum alternatif du Mouvement Démocrate Index du Forum // Actualités politiques // France
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Roulleaux Dugage


Hors ligne

Inscrit le: 25 Avr 2008
Messages: 1 105
Localisation: Houilles 78
Masculin

MessagePosté le: Mar 5 Jan - 12:28 (2010)    Sujet du message: Scandales des vaccins H1N1 Répondre en citant
Voici ce que je retire d'une excellente revue de presse de l'ami Didier sur les déclarations de François Bayrou.


Grippe A : ne pas associer les généralistes est "une faute très lourde", pour François Bayrou


François Bayrou était l'invité politique de la matinale sur France Info, ce lundi 4 janvier.

Interrogé sur la campagne de vaccination contre la grippe A, François Bayrou a estimé que le gouvernement avait commis "une faute stratégique très lourde" en ne faisant pas appel aux médecins généralistes.

"La faute stratégique a été de ne pas associer les généralistes, de ne pas demander à chaque Français de se faire vacciner par son médecin et de passer par cette procédure, qui a été si incroyablement difficile à mettre en place et à gérer, des centres de vaccination", a-t-il affirmé.


"Je ne jette pas la pierre au fait qu'on ait pris des précautions", a ajouté François Bayrou, critiquant "le procès sur trop de doses" de vaccins fait au gouvernement.


"On a pris 94 millions de doses, un chiffre astronomique, ça a coûté extrêmement cher et il y a eu moins de 5 millions de vaccinations, c'est-à-dire à peine un sur 20 de ce qu'on avait prévu, c'est dire à quel point on est passé à côté de l'impératif de vaccination", a-t-il reproché.


François Bayrou a aussi jugé qu'il y avait "quelque chose d'un peu choquant dans cette revente de vaccins" décidée par le gouvernement pour écluser les stocks, alors qu'"il y a tellement de pays pauvres dans le monde" envers lesquels on pourrait avoir "un vrai geste de solidarité active".


"On a pris des précautions peut-être excessives, au moins ne nous donnons pas le ridicule de ce qu'on est en train de faire en vendant à l'encan ces doses de vaccins", a-t-il conclu.

(Libération)

Afflux de critiques contre le gouvernement et son surplus de vaccins
Le PS et le Nouveau Centre réclament une commission d'enquête parlementaire sur la gestion de la campagne de vaccination contre la grippe H1N1 alors que la France doit écouler son stock à l'étranger.


Liberation.fr

    Couacs dans l’organisation de la campagne de vaccination, commande disproportionnée et cadeau aux laboratoires pharmaceutiques. Alors que la France compte revendre une part de son stock de vaccins anti-grippe H1N1 en surplus, l’opposition et certains membres de la majorité, dont le Nouveau centre, ne manquent pas de pointer les loupés dans la gestion de l’épidémie. Une comission d’enquête parlementaire doit être prochainement à l’étude.
    Dans ses petits souliers, la majorité, elle, se justifie sur le mode «on est jamais trop prudents». Imaginez «les accusations qui auraient été portées contre le gouvernement» si «la pandémie avait été ce que l’on craignait», tente Dominique Paillé, porte-parole adjoint de l’UMP, faisant mine, sur France Inter, d’avoir évité le pire: «Aujourd’hui, le constat c’est le recul de l’épidémie, nous allons sortir de l’hiver en ayant eu, et c’est tant mieux, un minimum de dégâts causés par la grippe A.»
    Kouchner «scandalisé par le scandale»
    Sur le même registre, le ministre des Affaires étrangères, Bernard Kouchner, suggère le scénario inverse: «Qu’est ce qu’on aurait dit si l’épidémie avait été grave, qu’est ce qu’on aurait dit si les gens avaient risqué leur peau. Qu’est ce qu’on est content que ce virus soit un peu moins virulent qu’on ne le pensait.» Sur RTL, il s’est, lui, dit «scandalisé par le scandale que ça provoque».
    Autre ligne de défense: lorsque la France a passé commande de 94 millions de doses de vaccins, «au début de l’été», c’était le schéma d’une double injection par personne qui était alors prévu. Or, début novembre, «les premiers résultats des essais cliniques ont été en faveur d’un schéma vaccinal à une seule dose», explique le ministère de la Santé dans un communiqué, admettant que, «depuis cette date, il est devenu évident que la France disposerait à terme, en fonction du rythme des livraisons, d’un excédent de vaccins». «Il faut toujours envisager les hypothèses les plus graves - et sans doute un engouement plus grand des Français pour la vaccination», reprend Dominique Paillé.
    Les labos, «grands vainqueurs»
    Si le principe précaution n’est pas en cause, reste que seuls 5 millions de Français ont été vaccinés depuis le 21 octobre, argumente l’opposition. Soit «le plus faible taux de personnes vaccinées des pays développés», s’insurge Jean-Marie Le Guen, spécialiste des questions de santé au PS, qui a réclamé «une mission parlementaire pour faire le bilan et tirer des leçons» de cette campagne en forme de «fiasco».
    ... Et de service rendu aux laboratoires pharmaceutiques, «les grands vainqueurs dans cette affaire», ajoute le porte-parole du PS, Benoît Hamon. «Je trouve ça pour le moins curieux qu’on achète pour l’équivalent de 90 millions» de doses et qu’«il en reste 70 millions, c’est-à-dire qu’à peu près deux tiers de ce qui avait été prévu n’ait pas été utilisé», s’est-il interrogé sur Canal+.
    Condamnant un «scandaleux échec», le Nouveau parti anticapitaliste (NPA) accuse, à son tour, le gouvernement d’avoir dépensé, «sans hésiter, des centaines de millions d’euros dont les seuls bénéficiaires seront les actionnaires des laboratoires pharmaceutiques» et, désormais, «de revendre à la sauvette les stocks de vaccins inutiles et bientôt inutilisables pour les malades mais très utiles pour accroître les profits de Sanofi-Pasteur, GSK, Novartis, Baxter».
    «Nous avons le tiers du Tamiflu mondial»
    Le député (UMP) Bernard Debré exprime le même soupçon, notant «une pression des laboratoires absolument fantastique». Celui qui avait, déjà en juillet, minimisé une «grippette» et assuré que la mobilisation contre la pandémie «ne sert qu’à nous faire peur» dégaine d’autres chiffres parlants sur RTL: «Nous avons le tiers du Tamiflu mondial» et «nous avons acheté 10% des vaccins du monde». Regrettant un manque de «prudence», le professeur de médecine a calculé que «le coût est plus que le déficit de tous les hôpitaux français, trois fois le plan cancer».
    Sans «jeter la pierre au fait qu’on ait pris des précautions», un minimum «quand on est au gouvernement», François Bayrou y voit tout de même «une faute stratégique». «Ne pas avoir associé les généralistes est une faute très lourde», comme avoir mal «approvisionné» certains centres et n’avoir «pas demandé à chaque Français de se faire vacciner». Tenez, lui-même n’a pas reçu son bon! Quant à la revente des doses françaises à l’étranger, le président du Modem dénonce, sur France Info, «quelque chose d’un peu choquant» et «ridicule». Et ce alors que la France se grandirait, selon lui, à faire «un vrai geste de solidarité» en direction des «pays pauvres où il existe de très grands risques».
    Même le Nouveau Centre, allié à Nicolas Sarkozy, se désolidarise du gouvernement et participe à l’offensive. Allant jusqu’à réclamer, à l’unisson des socialistes, «une commission d’enquête parlementaire sur la manière dont a été programmée, expliquée et gérée la campagne». Dans un communiqué Jean-Christophe Lagarde, député-maire de Drancy et président exécutif du NC, appelle à un «vrai travail d’analyse, transparent, public et contradictoire pour comprendre les dysfonctionnements du plan de vaccination».

    -------------------------------


    Eh bien là, je rejoins Jean Christophe Lagarde. Car comment notre gourgandine nationale Roselyne Bachelot Narquin peut-elle pavoiser sur le fait qu'une annulation de commande pour 50 millions d'euros soit normale alors que cette annulation va nécessairement engendrer des indemnités et frais de résiliation qui sont d'ordinaire de 10 - 20 % de la commande pour ce type de marché.


    Allez 10 millions d'euros foutus en l'air au profit des laboratoires pharmaceutiques dont tout le monde connaît le désintéressement et la probité de ses méthodes de marketing et tout irait bien madame la ministre ?


    Je ne suis pas contre le principe de précaution (encore que Chirac avait inventé le fil à couper le beurre en l'inscrivant dans notre constitution, car le principe de prudence - qui est équivalent - est inscrit dans notre droit de la responsabilité publique et civile depuis des lustres) mais quand même, il en va des principe de transparence des comptes publics.


    Quant aux médecins libéraux, bien sûr qu'il fallait faire appel à eux mais il fallait aussi que ceux-ci donnent le change, parce que 20 euros la consultation pour une piquouze, là encore, fallait pas déconner non plus.


    Quand je vous dis que tout ça marche sur la tête et que c'est notre corporatisme indécrottable qui tue notre pays, je parle dans le désert ?     
    Revenir en haut
    Visiter le site web du posteur
    Publicité






    MessagePosté le: Mar 5 Jan - 12:28 (2010)    Sujet du message: Publicité
    PublicitéSupprimer les publicités ?
    Revenir en haut
    advoc.diab


    Hors ligne

    Inscrit le: 12 Mai 2008
    Messages: 592
    Localisation: Auvergne
    Masculin
    Adhérent MoDem ?: Oui

    MessagePosté le: Mer 6 Jan - 00:34 (2010)    Sujet du message: Scandales des vaccins H1N1 Répondre en citant
    D'après Roselyne Bachelot, l'annulation de commande de 50mln vaccins apportera une épargne de 350 mln euro.
    Toujours d'après elle, ce week-end encore, le virus H1N1 a tué 18 personnes qui n'avaient aucun facteur de risque.

    D'après "Les Echos", les champions du taux de vaccination sont la Suède et le Québec, avec environ 60% de la population vaccinée.

    Au Québec, 95% du personnel de santé s'est fait vacciner. Au début de l'épidémie, seulement 20% de la population québequoise voulait se faire vacciner, puis on a eu cette hausse vers 60% grâce au sentiment de solidarité, d'altruisme des Québéquois, qui ne voulaient pas transmettre la maladie aux autres, jeunes, enfants et personnes à risque.  Le taux de vaccination peut donc dependre du degré d'altruisme/individualisme dans une société. Le taux d'égoïsme ou de paranoïa (effets secondaires supposés du vaccin) dans une nation, se laisse difficilement changer par un gouvernement, quel qu'il soit.

    La Pologne n'a pas acheté le vaccin aux laboratoires; la Grande Bretagne s'est vaccinée à 8 % (seulement les personnes à risque étaient prévues pour la vaccination); la population israëlienne, malgré une certaine pression gouvernementale de l'Etat hébreux , qui a commandé le vaccin pour toute la population israëlienne (7,5 millions de vaccins), s'est vaccinée jusqu'ici à 3% seulement (150 000 personnes).

    Donc, il faut relativiser, et se rendre compte qu'une des prévisions de l'hébdomadaire "The Economist" se vérifie. Le moindre (faux) "faux pas" du gouvernement Sarkozy s'accompagnera de railleries de ses opposants (voir le fil de Expat dans cette rubrique, "l'Après-Sarkozy").
    Revenir en haut
    Contenu Sponsorisé






    MessagePosté le: Aujourd’hui à 00:50 (2017)    Sujet du message: Scandales des vaccins H1N1
    Revenir en haut
    Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Forum alternatif du Mouvement Démocrate Index du Forum // Actualités politiques // France Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
    Page 1 sur 1

     
    Sauter vers:  

    Index | Creer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
    // Theme Created By: // Icons in Part By:
    Powered by phpBB © 2001, 2017 phpBB Group
    Traduction par : phpBB-fr.com