Bienvenue à tous !  
Conçu dans la tradition ouverte et intelligente de l'ancien forum udf.org des années 2005-2007, l'un des meilleurs forums politique d'humeur et d'humour  des années 2000, malheureusement fermé depuis, ce forum a été concu par des anti-apparatchiks membres ou simples sympathisants du Mouvement Démocrate qui ont voulu préserver cette tradition au service d'un Mouvement Démocrate ouvert et réactif ... Actuellement peu ou prou en sommeil dans un contexte de "léthargie du centre", il n'attend plus que vous pour reprendre de sa dynamique. Les propos sur ce forum étant modérés a posteriori, ils sont donc libres et responsables et n'engagent prioritairement que leurs auteurs. Contact : forum.ccbs@laposte.net   
Le temps de parole retoqué par le CSA

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Forum alternatif du Mouvement Démocrate Index du Forum // Actualités politiques // France
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
hirmente


Hors ligne

Inscrit le: 26 Avr 2008
Messages: 676
Localisation: Savoie- Suisse
Masculin
Adhérent MoDem ?: Non

MessagePosté le: Mar 21 Juil - 18:50 (2009)    Sujet du message: Le temps de parole retoqué par le CSA Répondre en citant
Le CSA rééquilibre le temps de parole entre président, majorité et opposition

Image © AFP

Le CSA a annoncé mardi de nouvelles règles pour "renforcer l'équilibre" des temps de parole à la télévision et à la radio, comptabilisant les propos "non régaliens" du chef de l'Etat et ceux de sa majorité et "augmentant mécaniquement" le temps de parole de l'opposition.
AFP - le 21 juillet 2009, 18h28


Ce nouveau "principe de pluralisme" remplacera, à partir du 1er septembre, la règle en vigueur depuis 40 ans dite des "trois tiers", précise dans un communiqué le Conseil supérieur de l'audiovisuel.
Le principe de pluralisme, adopté à l'issue d'une consultation des chaînes et radios concernées, vise à prendre en compte les interventions "non régaliennes" du président de la République, conformément à l'arrêt du Conseil d'Etat du 8 avril.
Les propos "non régaliens" sont ceux qui relèvent du débat politique national.
Les nouvelles règles visent aussi à "renforcer l'équilibre des temps de parole", explique la haute autorité audiovisuelle. Dorénavant, "les temps d'intervention de l'opposition parlementaire (PS, Modem, PC et Verts, ndlr) ne pourront être inférieurs à la moitié des temps de parole cumulés du chef de l'Etat et de la majorité présidentielle".
Ce temps "sera automatiquement augmenté avec la prise en compte des interventions du président de la République et de ses collaborateurs", précise le CSA.
"Actuellement, l'opposition doit avoir au moins la moitié des temps cumulés du gouvernement et de la majorité parlementaire. A partir de septembre, elle disposera de ces mêmes temps, auxquels viendront s'ajouter ceux de certains propos du chef de l'Etat et de ses collaborateurs: son temps augmente donc mécaniquement", a expliqué à l'AFP Marie-Laure Denis, conseillère du CSA.
Le CSA a également voulu simplifier les règles du décompte jusqu'ici fondées sur une égalité du temps de parole entre le gouvernement, la majorité, l'opposition: désormais, les temps de parole de la majorité présidentielle (membres du gouvernement, personnalités appartenant à la majorité parlementaire, collaborateurs du chef de l'Etat), seront regroupés.
"La majorité parlementaire devra bénéficier d'un temps d'intervention conforme à son rôle dans la vie politique nationale", ajoute le CSA.
Le 8 avril, à la suite d'une plainte des dirigeants socialistes, le Conseil d'Etat avait invalidé le précédent dispositif de répartition du temps de parole qui ne prenait pas en compte les propos présidentiels.
Pour s'y conformer, le CSA avait adopté des règles provisoires fondées sur un système de neutralisation: les radios et télévisions étaient invitées à prendre en compte les interventions du chef de l'Etat relevant du débat politique national. Les réactions à ces interventions n'étaient pas imputées sur le temps de parole des opposants si elles étaient diffusées dans les deux jours suivants.
Ce système de neutralisation, qui ne satisfaisait pas le PS, a été jugé "trop compliqué" par les médias audiovisuels et donc abandonné par le CSA, a poursuivi Mme Denis.

Cet article paru dans le tabloïd helvète "Le Matin",
mais origine AFP,
prouve que sarko n'a pas que des lèche bottes autour de lui...
En dépit du spectacle écoeurant que nous fournit actuellement le PS.
Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Mar 21 Juil - 18:50 (2009)    Sujet du message: Publicité
PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
advoc.diab


Hors ligne

Inscrit le: 12 Mai 2008
Messages: 592
Localisation: Auvergne
Masculin
Adhérent MoDem ?: Oui

MessagePosté le: Mer 22 Juil - 12:38 (2009)    Sujet du message: Le temps de parole retoqué par le CSA Répondre en citant
Cette réglementation, détaillée, souligne l'importance, dans "la démocratie", du rôle des médias dans le modelage des opinions des électeurs.
On a parfois envie de renommer démocratie en médiacratie, et "le temps de parole" apparaît comme un euphémisme: il s'agirait d'un temps de lavage de cerveau opéré sur les électeurs, par de partiels éclairages ou plutôt par des rayonnements ionisants et polarisants... :)

La rhétorique, la science de convaincre par la parole a été certes enlevée de nos programmes d'enseignement, mais ses nombreux adeptes continuent à en faire usage, en excellant dans du populisme ou de la démagogie...
On pourrait avoir des doutes quant à la question "Qui est ici souverain?..." Le peuple? Ou bien des hommes politiques ou l'Establishment, avec leurs outils de "social engineering"?
Revenir en haut
Roulleaux Dugage


Hors ligne

Inscrit le: 25 Avr 2008
Messages: 1 105
Localisation: Houilles 78
Masculin

MessagePosté le: Mar 28 Juil - 20:02 (2009)    Sujet du message: Le temps de parole retoqué par le CSA Répondre en citant
http://www.homme-moderne.org/societe/socio/bourdieu/questions/opinionpub.ht…

L'opinion publique, c'est comme l'histoire, ce que l'on en dit est le plus souvent orienté ...

La rhétorique est un excellent instrument. Quelqu'un comme JMLP s'est fait connaître gràce à sa rhétorique comparable à celle des vieux ours des prétoires comme Tixier Vignancourt ou Laborie ou d'autres qui, à chaque fois que tu leurs adressais la parole pour leur dire une badinerie, tu risquais une méga-mornifle en retour ... mais bon une bonne arme ne fait pas forcément uin bon combat.

Qui a le pouvoir ? En l'état de crise actuelle, c'est celui qui est capable de donner des bonnes places ... A ce niveau, Sarko a certainement du pouvoir dans le sérail.

Mais quant à réussir à manipuler l'opinion, en fait j'en doute. Elle est tellement "larguée" par les combinaisons politiques entre PS, centristes et UMP qui font que les politiciens aux idées creuses vont à la gamelle comme au bon vieux temps de la 4ème ... Plus ça va, plus je me dis qu'il y a un parcours commun possible entre le RPF de Gaulle sous la 4ème et le MoDem de Bayrou sous la 5ème ... Mais pour cela, il faut un régiment de torpilleurs capables de flinguer tous azimuts : il faut pour cela de la rhétorique, de la détermination mais aussi une bonne vision de ce que doit être le pays dans cinq ans. Des idées, des idées, des idées et de l'action, de l'action, de l'action.


  
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 01:11 (2017)    Sujet du message: Le temps de parole retoqué par le CSA
Revenir en haut
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Forum alternatif du Mouvement Démocrate Index du Forum // Actualités politiques // France Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Index | Creer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
// Theme Created By: // Icons in Part By:
Powered by phpBB © 2001, 2017 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com