Bienvenue à tous !  
Conçu dans la tradition ouverte et intelligente de l'ancien forum udf.org des années 2005-2007, l'un des meilleurs forums politique d'humeur et d'humour  des années 2000, malheureusement fermé depuis, ce forum a été concu par des anti-apparatchiks membres ou simples sympathisants du Mouvement Démocrate qui ont voulu préserver cette tradition au service d'un Mouvement Démocrate ouvert et réactif ... Actuellement peu ou prou en sommeil dans un contexte de "léthargie du centre", il n'attend plus que vous pour reprendre de sa dynamique. Les propos sur ce forum étant modérés a posteriori, ils sont donc libres et responsables et n'engagent prioritairement que leurs auteurs. Contact : forum.ccbs@laposte.net   
Républicains vs démocrates ?

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Forum alternatif du Mouvement Démocrate Index du Forum // Vie du MoDem // Niveau national
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Roulleaux Dugage


Hors ligne

Inscrit le: 25 Avr 2008
Messages: 1 105
Localisation: Houilles 78
Masculin

MessagePosté le: Mar 2 Juin - 10:40 (2009)    Sujet du message: Républicains vs démocrates ? Répondre en citant
Le MoDem revient de loin

Polémique sur le dernier livre de François Bayrou. Entre ses positionnement d'hier et la campagne européenne 2009, le Modem a fait du chemin sur la voie du républicanisme. Malakine nous fait ainsi part de son plaidoyer pour le Modem.

http://www.marianne2.fr/Le-MoDem-revient-de-loin_a180167.html

------------------

Je me sens à l'écart de cette tendance républicaine là car lorsqu'on se limite à la défense des valeurs républicaines traditionnelles, on devient vite "réac" et passéiste quelque part. Je m'explique.
Les valeurs républicaines classiques (liberté égalité laïcité - défense de l'armée, de l'instruction publique et du patronat) ont été utilement  proclamées au moment de l'instauration de notre République parlementaire, cad au début de la 3ème république.
Après la deuxième guerre, un courant social centriste avec une SFIO de plus en plus modérée au fur et à mesure de son accès au pouvoir et qui allait "voter les pleins pouvoirs" (formule historiquement inappropriée soi dit en passant) à Pétain se développe et ce parti majoritaire tout comme ses opposants à la Chambre des députés réagissent avec une remarquable mollesse face à la montée du nazisme. 
Après guerre, les valeurs républicaines ont été restaurées et poussées en avant à partir de la reconstruction, permise par le grand frère américain (plan Marshall) et l'avènement de "l'étatisation providence" sous les coups de boutoir du Conseil d'Etat et de de Gaulle notamment avec la création des grands services publics de l'après guerre et d'un secteur public certes innovant mais trop fréquemment déficitaire. Tandis que le courant centriste MRP se vautrait mollement dans des options militaires à la con lors des guerres d'Indochine et d'Algérie.
Ce discours républicain s'est radicalisé à partir de la crise des années 70 (chocs pétroliers des années 70 avec un Giscard de plus en plus conservateur et démago, crise budgétaire des années 80 avec un Mitterrand de plus en plus libéral avec Fabius ...) et pire encore après le 11 septembre et la loi sur le voile pour aller vers quelque chose qui pue le repli sur soi et le nationalisme.
Bayrou n'échappe pas à cette tendance lorsqu'il défend les valeurs républicaines françaises contre celles néo conservatrices du bushisme que Sarko a emprunté lors de son élection ou quand il s'attaque au thème de la laïcité dans son bouquin, il n'est pas évolutif, il devient régressif, démago et cocardier.
Et je n'aime pas cette tournure là. Je pense que de s'attaquer au bushisme (termes inapproprié en fait car la doctrine du père Bush était certainement plus fine que celle de son fiston) c'est se bagarrer contre des moulins à vent. Car finalement personne - à part les incultes primaires pro ricains - n'en voulait sérieusement, y compris aux Etats-Unis. On comprenait d'avoir à réagir après l'affront du 11 septembre (créer un évènement mondial à partir de quelques kamikazes armés de cutter qui voulaient défoncer les TT emblème du sionisme triomphant, fallait contrecarrer cela), mais de là à revendiquer un "USA uber alles" urbi et orbi, il y avait un pas que bon nombre de citadins ne voulaient pas franchir. 
En fait, le bushisme était mort né car tout le monde savait qu'il ne répondait efficacement à la crise profonde, économique, morale et culturelle que traverse les USA, à leurs guerres de merde (dixit leur propre armée) et à leur laisser aller financier. Il n'était donc pas viable au delà des 6 ans de mandat du fils Bush.
Bref, ce républicanisme de "repli identitaire" actuellement défendu par le chef du MoDem sonne terriblement conservateur et va à l'encontre de ce qu'un courant démocrate français, rond, pro-européen, moderne, intellectuel, efficace et innovant pourrait apporter aux français, aux européens. Il démontrerait d'autant l'indéniable valeur politique de notre pays.
Que Bayrou se décrispe sur Sarko et sur les Présidentielles 2012 et aille de l'avant en ouvrant le MoDem au débat, à la modernité, à l'innovation et à la contradiction, ça donnera plus d'éclat que de s'appuyer sur des valeurs anciennes (qui évoque le concept rétrograde - dévastateur sur un plan politique - de "restauration"), à partir de structures fermées où quelques uns décident de tout en catimini, et qui font notamment que l'actuelle campagne pour les européennes est en train de tourner en eau de boudin.
A ce titre, si la liste Marielle de Sarnez arrive bon 4ème en Ile de France derrière les écolos, j'espère que les militants vont se rendre compte que le MoDem s'est fourvoyé queque part et que certaines remises en question vont utilement intervenir en temps utiles au sein du Mouvement. 
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Publicité






MessagePosté le: Mar 2 Juin - 10:40 (2009)    Sujet du message: Publicité
PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
advoc.diab


Hors ligne

Inscrit le: 12 Mai 2008
Messages: 592
Localisation: Auvergne
Masculin
Adhérent MoDem ?: Oui

MessagePosté le: Mar 2 Juin - 21:38 (2009)    Sujet du message: Républicains vs démocrates ? Répondre en citant
Dans le lien que tu a donné, RD, j'ai relevé cela d'intéressant:

(...) Bayrou en 2007 a fait (...) une campagne littéralement centriste qui partait du constat que PS et UMP étaient en réalité compatibles pour aboutir au seul projet qui vaille : bien gérer la France à l’abri des vicissitudes du jeu démocratiques et de l’alternance et dans le cadre de la pensée sociale-libérale européenne (...)
  

(...) Bayrou a fait du chemin. Aujourd’hui sa stratégie n’est plus de rassembler tous ceux qui pensent la même chose. Il a adopté une stratégie bipolaire d’opposition frontale entre deux camps qu’il aime à décrire à gros traits. D’un coté, les tenants du modèle anglo-saxon qui croient à la toute puissance du marché, aux vertus de la concurrence et pour qui les inégalités sociales sont dans l’ordre naturel des choses. De l’autre, les républicains qui restent attaché à l’idée d’égalité et au modèle social et pour qui l’intérêt général intègre bien d’autres valeurs que le seul service des intérêts économiques.

Mon commentaire:

Le MoDem a été fondé dans la suite de la campagne de FB de 2007. Le changement idéologique chez François Bayrou, décrit ci-dessus, s'est-il opéré aussi au sein du MoDem?
Si le contexte présenté ci-dessus correspond à la réalité, F. Bayrou a t-il droit de se définir toujours comme un homme de rassemblement et pas comme l'habituel homme de parti?
Revenir en haut
Roulleaux Dugage


Hors ligne

Inscrit le: 25 Avr 2008
Messages: 1 105
Localisation: Houilles 78
Masculin

MessagePosté le: Mar 2 Juin - 22:43 (2009)    Sujet du message: Républicains vs démocrates ? Répondre en citant
C'est surtout que de dire que l'UMP est un parti qui prône l'ultralibéralisme anglosaxon, c'est complètement faux.

L'UMP est un parti bonapartiste, qui érige en article 1er le culte du chef à qui on autorise toutes les turpitudes : comme par exemple, pactiser maladroitement avec Poutine, foutre en l'air son équilibre budgétaire au mépris de l'euro et de l'Allemagne, et filer de l'argent public à son pote Tapie au nez et à la barbe de la Cour des Comptes et de la Cour de Cassation, j'en passe et des meilleures.

Bayrou en revanche a prôné un libéralisme à finalité sociale, ce qui est compatible avec le libéralisme anglo-saxon dés lors que l'Etat ne trouble pas le jeu normal de la concurrence, même quand les grands magnas de la finance copains de qui vous savez seraient inquiétés. Et qui libéralisme implique aussi recul de la corruption puisque dans un système vraiment libéral qui a pour corrolaire la responsabilité, l'Etat se doit de responsabiliser les acteurs économiques et donc de réguler tous les marchés.
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 05:14 (2017)    Sujet du message: Républicains vs démocrates ?
Revenir en haut
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Forum alternatif du Mouvement Démocrate Index du Forum // Vie du MoDem // Niveau national Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Index | Creer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
// Theme Created By: // Icons in Part By:
Powered by phpBB © 2001, 2017 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com