Bienvenue à tous !  
Conçu dans la tradition ouverte et intelligente de l'ancien forum udf.org des années 2005-2007, l'un des meilleurs forums politique d'humeur et d'humour  des années 2000, malheureusement fermé depuis, ce forum a été concu par des anti-apparatchiks membres ou simples sympathisants du Mouvement Démocrate qui ont voulu préserver cette tradition au service d'un Mouvement Démocrate ouvert et réactif ... Actuellement peu ou prou en sommeil dans un contexte de "léthargie du centre", il n'attend plus que vous pour reprendre de sa dynamique. Les propos sur ce forum étant modérés a posteriori, ils sont donc libres et responsables et n'engagent prioritairement que leurs auteurs. Contact : forum.ccbs@laposte.net   
Manifs

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Forum alternatif du Mouvement Démocrate Index du Forum // Actualités politiques // France
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Expat


Hors ligne

Inscrit le: 27 Avr 2008
Messages: 424

MessagePosté le: Jeu 29 Jan - 17:50 (2009)    Sujet du message: Manifs Répondre en citant
12 millions selon les organisateurs, 50 000 selon la police...

Enfin comme d'hab, on ne saura jamais vraiment combien ils sont.

Signe du desarroi, du sentiment d'impuissance face aux enormes remous economiques provoques par des financiers irresponsables, de nos concitoyens qui ne comprennent plus ce qui se passe.

Ce n'est pas tant la greve qui importe, mais cette descente dans la rue de gens, salaries pour la plupart, pas forcemment fonctionnaires, pas forcement de droite, de gauche, ou d'ailleurs,  qui demandent simplement une reponse a leurs inquietudes legitimes.

Ce n'est pas tant la reponse du gouvernement a la vague de chomage et de recession qui s'annonce, mais son absence de reponse qui inquiete.
 Les gesticulations quotidiennes et le coup d'eclat permanent, je me repete, ne font pas une politique.  Les effets d'annonce, les mesurettes, conjuguees aux cacas nerveux en cas de timides velleites d'opposition et aux graves remises en causes de libertes fondamentales sur des mesures prises sans une once de reflexion prealable, tout ceci discredite ce President qui n'a pas su prendre la France par le bon bout.

En muselant l'opposition parlementaire, Sarkozy a transfere le debat dans la rue. Ce n'est pas ce qu'il a fait de mieux.
Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Jeu 29 Jan - 17:50 (2009)    Sujet du message: Publicité
PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
hirmente


Hors ligne

Inscrit le: 26 Avr 2008
Messages: 676
Localisation: Savoie- Suisse
Masculin
Adhérent MoDem ?: Non

MessagePosté le: Jeu 29 Jan - 18:50 (2009)    Sujet du message: Manifs Répondre en citant
Expat a écrit:
En muselant l'opposition parlementaire, Sarkozy a transfere le debat dans la rue. Ce n'est pas ce qu'il a fait de mieux.

CE n'est pas ce qu'il a fait de pire, même si ce n'est pas nécessairement délibéré de sa part :c'est sans doute ce qui explosera le plus méchament à la gueule du MInus
et de ses séides bling bling de l' UMP (Union de Minables Parlementaires)
Enfin, c'est tout le mal que je NOUS souhaite.
Revenir en haut
advoc.diab


Hors ligne

Inscrit le: 12 Mai 2008
Messages: 592
Localisation: Auvergne
Masculin
Adhérent MoDem ?: Oui

MessagePosté le: Jeu 29 Jan - 18:54 (2009)    Sujet du message: Manifs Répondre en citant
C'est un moyen assez coûteux que de présenter un sondage d'opinion en s'abstenant de travailler et en bloquant les rues...

Au fait, cette grève c'est pour:
- manifester son inquiétude face à une crise mondiale qui nous a touché et à une réponse insuffisante de l'exécutif, du Président à sa tête qui ne fait rien?
- ou bien manifester contre Nicolas Sarkozy et ses mesures d'économie, bien réelles et importantes, qui visent à se serrer la ceinture, lui qui limite fortement les dépenses publiques (hôpitaux, éducation, juridiction, armée,...) mais préserve l'initiative et secteur privés, avec sa recherche de gain, son inquiétude du lendemain qui pousse à l'effort, fait sortir de la torpeur, pour plus de productivité et motivation au travail? Donc, contre N. Sarkozy qui en fait trop?

J'ai une question: en temps de crise et de baisse de possibilité de vie à crédit, faut-il plus de sentiment de justice, de chaotique liberté et de comfort de vie, ou bien, au contraire, plus de productivité, de rigueur et de sueur? On parle de récession, d'une croissance négative, en disant que c'est pas normal, on s'inquiète, on ne comprend pas... Mais, la croissance jusque-là, de 2-3% annuels, ne se faisait-elle pas au dépens d'un endettement progressif de la population et de l'Etat? Les gens du peuple, qui s'inquiètent maintenant, trouvaient-ils normal que l'on pouvait s'endetter éternellement et de plus en plus profondement, par une consommation effreinée???


Dernière édition par advoc.diab le Jeu 29 Jan - 20:05 (2009); édité 1 fois
Revenir en haut
hirmente


Hors ligne

Inscrit le: 26 Avr 2008
Messages: 676
Localisation: Savoie- Suisse
Masculin
Adhérent MoDem ?: Non

MessagePosté le: Jeu 29 Jan - 20:04 (2009)    Sujet du message: Manifs Répondre en citant
La réponse, F.D. Roosevelt l'a fournie, en 1933, et COMMENT!!!
Il te suffit donc de lire ce qu'il a fait.
On n'a pas encore fait mieux que Keynes !

Tu constateras que, en comparaison,
le Minus n'en fait pas TROP, il n'en fait pas DU TOUT,
sauf
comme d'hab, de la COM.

Il ne sait rien faire d'autre que de se prendre pour une éolienne.
on le dirait inspiré par Serge Moati et ses petits bras moulins à vent...

Les gens du peuple (quelle expression méprisante) se demandent peut-être
surtout POURQUOI on LES a endettés pour ENRICHIR certains autres...
ET pourquoi ILS doivent payer EUX les pots cassés PAR D'AUTRES.
N'ont-ils pas droit à une explication?


Dernière édition par hirmente le Jeu 29 Jan - 23:41 (2009); édité 1 fois
Revenir en haut
advoc.diab


Hors ligne

Inscrit le: 12 Mai 2008
Messages: 592
Localisation: Auvergne
Masculin
Adhérent MoDem ?: Oui

MessagePosté le: Jeu 29 Jan - 22:14 (2009)    Sujet du message: Manifs Répondre en citant
Mais les ménages se sont endettés aussi, individuellement, sous leur propre responsabilité, donc il ne faudrait pas toujours chercher, de façon paranoïaque, "chez les grands patrons" ou "chez ceux qui nous gouvernent". Ne disait-on pas, ces derniers mois, que les ménages en surendettement montaient en flèche?

La seule chose que l'on pourrait reprocher aux élites, c'est qu'elles lançaient ou entretenaient ces fameuses notions de "pouvoir d'achat" ou de "relance de la consommation des ménages"...
La consommation... Si on regarde de près l'origine du mot, consommer c'est utiliser, brûler ce que l'on a produit... On a même oublié le sens du mot capitalisme: capitaliser c'est stocker, épargner, emmagasiner, faire croître... Tandis que l'on disait aux gens: consommez! (=brûlez), réalisez vos envies, prenez un prêt si vous n'avez pas d'argent gagné!
Oui, encore un mot spécial... les envies. Ou bien les caprices,... que de mots de la même famille de société de consommation...

Les gens du peuple, même si grands et adultes, équipés de bon sens, et habituellement terre à terre, se sont fait piéger... Mais, il ne faut pas quand même trop regretter: malgré relativement peu de travail fourni (par rapport aux autres Européens, et par rapport surtout aux Chinois, qui travaillent dur et dans les mauvaises conditions, auxquels on achetait volontiers des produits de loisir en masse, dans les hypermarchés), on a quand même bien vécu, confortablement, éprouvé du plaisir, le chômage diminuait,... Cela personne ne nous reprendra...
Revenir en haut
hirmente


Hors ligne

Inscrit le: 26 Avr 2008
Messages: 676
Localisation: Savoie- Suisse
Masculin
Adhérent MoDem ?: Non

MessagePosté le: Jeu 29 Jan - 23:40 (2009)    Sujet du message: Manifs Répondre en citant
Non, là tu es à coté de la plaque.
Les ménages sont en surendettement parce que les salaires moyens et bas ne BOUGENT pas,
alors qu'ils auraient PU et DÙ.
Ne mélange pas les américains et les européens. Nous sommes dans la MERDE
à cause des copains de Bush, calotins immondes qui avaient décrété qu'il suffit d'être riche
à n'importe quel prix
pour démontrer que leur Dieu les privilégie.

Résultat, la bulle a explosé, on s'y attendait,
à part la plupart des journaleux qui, comme d'hab, ne font que là où on leur a dit de faire.

Si tu as vu le chômage baisser en France,
c'est que tu crois encore aux rodomontades et aux manip de chiffres de Sarko et ses séides.
Là, tu m'étonnes un peu...beaucoup !
Revenir en haut
Roulleaux Dugage


Hors ligne

Inscrit le: 25 Avr 2008
Messages: 1 105
Localisation: Houilles 78
Masculin

MessagePosté le: Ven 30 Jan - 12:44 (2009)    Sujet du message: Manifs Répondre en citant
Ce que je constate, c'est l'irruption des salariés des grandes entreprises.

Vous devez avoir des témoignages de votre côté, moi j'ai à mon actif ceux des salariés de la SNECMA, ARCELOR MITTAL, THALES, AIRBUS ...

Ce qui se passe à l'heure actuelle est très simple : transfert des usines, de la technologie en Chine ou ailleurs, avec la bénédiction des pouvoirs publics qui avalisent sans rechigner les plans sociaux, mises en pré-retraite. On garde quelques vagues bureaux d'études qui servent de placards dorés, on garde la finance et l'état-major quii se rince copieusement au passage.

Bref, ce n'est même pas du Thatchérisme auquel nous assistons, mais à un véritable cambriolage de l'industrie française par ses propres dirigeants.
 
Ce qu'il faudrait faire en pareil cas, ce n'est plus de subventionner comme naguerre avec Martine Aubry les restructurations sociales des grandes entreprises, mais bel et bien de les faire payer.

"Vous voulez faire telle usine, OK ça vous coutera tant au niveau f(r)acture sociale".

On ne rincera pas les salariés, mais aussi les sous-traitants, les salariés des sous-traitants, les municipalités, le petit commerce qui ferme etc ...

Bref, on restaurerait les principes élémentaires de la responsabilité civile à l'encontre des GPV ("grands patrons voyous").
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Expat


Hors ligne

Inscrit le: 27 Avr 2008
Messages: 424

MessagePosté le: Ven 30 Jan - 17:06 (2009)    Sujet du message: Manifs Répondre en citant
Nous sommes ici au coeur du probleme.

La mondialisation et la montee des pays emergents posent un probleme extremement delicat pour nos pays qui subissent une quasi depossession de leur position dominante sans comprendre le sens de cette histoire qui va bien au dela du courtermisme anglo-saxon.

Comment empecher une entreprise de vouloir rester competitive en s'installant dans des pays ou les couts de production, dont bien sur de main d'oeuvre, sont si evidemment bas qu'ils ne peuvent qu'entrainer des delocalisations de plus en plus nombreuses? Comment empecher le plombier polonais , le medecin hongrois, l'ouvrier turc ou nord-africain, l'operateur de saisie indien, de venir bosser dans un occident gras et repu pour une remuneration deux fois moins elevee? 

 Exiger d'une entreprise de ne pas delocaliser? Une autre le fera et lui bouffera ses parts de marche. Renvoyer a la mer une main d'oeuvre prete a se faire exploiter pour une bouchee de pain? Les entreprises creeront des filiales expatriees pour les utiliser sur place. Mettre en place des systemes du type "Buy America", ce tout recent amendement qui oblige tout programme d'investissement public US a ne financer que ceux qui utiliseront du fer ou de l'acier uniquement americain? Taxer sauvagement le roquefort? les ecrans plats chinois ? les spaghettis bolognaises?

Bien au contraire, il faut encourager le processus.

Il y a 10 ans, les entreprises informatiques et de services telecom  ne juraient que par l'Inde. On y travaillait pour pas cher, un employe indien etait paye environ 5 fois moins cher que son homologue de Silicon Valley, et l'acheteur d'une cafetiere electrique defectueuse a Manchester, utilisant le n0 de telephone de SAV sur son emballage, se retrouvait en contact avec une employee qui, de Pune, a 200km de Mumbai,le conseillait utilement sur la maniere appropriee d'appuyer sur le bouton start de son appareil.
Mais en 10 ans, le progres a fait son oeuvre. Et la main d'oeuvre indienne qualifiee s'est rendu compte que les salaires qu'on leur proposait etaient ridiculement faibles. Ceux-ci ne sont plus aujourd'hui que 10 ou 15% moins cher. Pour rejoindre dans peu de temps les remunerations normales pour ce type de prestation.

Il en sera de meme partout. Les entreprises qui delocalisent en Afrique du Nord, en Chine ou en Laponie commencent a se poser la question de l'interet d'investissements parfois lourds pour profiter d'un avantage qui durera peu de temps.
Mais ce n'est pas le plus important.
Le cycle du developpement  fait que ces ouvriers de mieux en mieux payes seront eux meme consommateurs des biens qu'ils produiront. Le Fordisme a 90 ans, mais n'a jamais ete aussi moderne. Et plus personne ne viendra s'echouer sur les plages italiennes ou s'empaler sur les barbeles occidentaux, car leur avenir se jouera, non ailleurs, mais chez eux.

Alors oui, mais pendant ce temps, nos economies stagnent, notre capacite de produire de la richesse diminue, nos boulots deviennent  ephemeres. Les riches sont de plus en plus riches, les classes moyennes s'appauvrissent, les pauvres sont de plus en plus pauvres. Face aux pays en voie de developpement, nous apparaissons en voie de decrepitude.
 Il nous faut emprunter, nous ou nos Etats, des montagnes d'argent de plus en plus significatives pour nous maintenir a flot. Comme ces aristocrates fin de race qui vendent les bois, les terres, les commodes, les tableaux, pour tenir leur "rang" (L'Affaire St Fiacre) , pour finir sans rien, et mediter sur leurs splendeurs passees.

C'est ce qui nous attend si nous ne nous bougeons pas le cul. La crise bancaire est une crise de faineantise. Les classes moyennes, comme en 29, ont cru au delire virtuel, a l'enrichissement speculatif peinard devant son ordinateur sans rien faire. La realite est cruelle, le retour sur terre douloureux.

La France n'est pourtant a l'initiative de ce mirage,et  se trouve pourvu d'amortisseurs sociaux qui devraient  en attenuer l'impact, mais morflera comme les autres.
 Elle n'a ni les moyens colossaux des Etats Unis, ni, comme eux, de nouveaux dirigeants qui, par leurs discours et leurs premiers actes, demontrent leur ambition et leur determination a redonner confiance a leur peuple  en les remettant sur la voie de la responsabilite, de la solidarite, de la volonte,.
 Elle n'a que Sarkozy et ses courtisans.
 C'est peu.
Revenir en haut
hirmente


Hors ligne

Inscrit le: 26 Avr 2008
Messages: 676
Localisation: Savoie- Suisse
Masculin
Adhérent MoDem ?: Non

MessagePosté le: Ven 30 Jan - 18:11 (2009)    Sujet du message: Manifs Répondre en citant
Bien l'allusion à Ford.
Mais les choses ont bougrement changé depuis!
Je comprends ton argumentation et en partage bien des aspects.

Cependant, on ne peut laisser les gens crever pendant 10 ans...
Il faut donc trouver un modus vivendi,
entre une certaine protection nécessaire et une ouverture indispensable.

L'idée de financer les charges salariales à l'aide de la TVA est excellente,
puisqu'elle permet de faire payer ces charges AUSSI aux produits importés.

Mais à condition de réformer le système fiscal français :
- faire payer un impôt sur le revenu à partir d'un seuil nettement plus bas, pour responsabiliser le citoyen.
- Considérer TOUTE subvention, allocation familiale, logement, salaire unique etc...
comme un REVENU, qu'elle est en fait, et à réintégrer dans le revenu brut global.

Ce n'est qu'un début de proposition. 
Revenir en haut
advoc.diab


Hors ligne

Inscrit le: 12 Mai 2008
Messages: 592
Localisation: Auvergne
Masculin
Adhérent MoDem ?: Oui

MessagePosté le: Ven 30 Jan - 20:49 (2009)    Sujet du message: Manifs Répondre en citant
hirmente a écrit:
Les ménages sont en surendettement parce que les salaires moyens et bas ne BOUGENT pas (...)

Quand mon salaire ne bouge pas, je ne m'endette pas, donc ton explication, ta relation cause-à-effet, a une valeur limitée...
Aussi, quand mon salaire ne bouge pas, je limite mes besoins, je les maintiens stables en tout cas.

Sur un fil voisin, Expat a cité un budget d'un couple français, de la classe moyenne, si je me souviens bien.

Or, je pourrais citer mon budget d'il y a quelques années, avec des rubriques détaillées, où, habitant en province, je disposais d'un revenu de 1260 euros pour 4 personnes (donc 315 euros par personne), et j'étais content, heureux, satisfaisant pleinement mes besoins de base et même supérieurs. Ce budget contenait bien sûr des rubriques destinées à l'action caritative, pour des Français plus pauvres que moi... Pendant ce temps, j'ai acheté un piano tout neuf et fait un voyage en Extrême Orient à 4. Donc, pour ce que certains considèrent comme revenus près du seuil de pauvreté, on peut bien vivre en France et être heureux... A condition de:
  •  ne pas trop dépenser en produits addictifs, genre: cigarettes, alcool et attitudes alimentaires compulsives (signe de manque de foi),
  • avoir un sens de la vie, une attitude positive et un état d'esprit serein...
Revenir en haut
Expat


Hors ligne

Inscrit le: 27 Avr 2008
Messages: 424

MessagePosté le: Ven 30 Jan - 23:34 (2009)    Sujet du message: Manifs Répondre en citant
Advoc, il y a quelque chose qui cloche. 1260 euros par mois pour 4? Il y a quelques annees dis-tu, quand exactement. En 236 avant JC?  Pas de loyer? Pas de remboursement de pret, pas de vehicule, pas de frais de transports, pas d'aide de l'Etat, pas d'allocs? Tu vivais dans un monastere? T'as eu les 6 numeros plus le complementaire 5 fois de suite? Le piano, il avait les touches noires en option?
Ce n'est pas seulement difficile de le croire, mais surtout difficile d'admettre qu'on peut s'en contenter, et d'accepter la pauvritude comme normale et Inch Allah ou Mai pen rai (tiens, ou il est d'ailleurs le gars du forum UDF avec lequel on echangeait des posts en langue Thai, ce qui enervait tout le monde a l'epoque).

Une soumission pratique pour les bons samaritains qui l'exploitent au maximum, et exigent du peuple d'accepter leur modestitude comme un privilege, vu que les portes du Paradis leur seront grandes ouvertes.

. Bien heureux les esclaves qui ne mouftent pas, ils seront sauves les premiers. Tu parles Charles! Ce genre d'histoire a dormir debout n'est d'ailleurs absolument pas specifique au christianisme, il passe en prime time dans tous les medias sacres de toute les religions y compris les aneries de Staline sur la dictature du Proletariat , c'est a dire la sienne a lui tout seul.
 Message a tous les petits, pauvres et malades:  Quel bol! Continuez comme ca, ne changez rien, vous allez kiffer grave ce qui va vous arriver dans votre autre vie. Onze mille vierges pour vous tout seul, pour paraphraser Apollinaire! Alors trimez dur maintenant, contentez vous des miettes qu'on vous octroie, et avec le sourire si possible, merci.
Mince, Advoc, t'en es encore la? Tu acceptes de te faire marcher dessus au nom de la transcendance?  Ne penses-tu pas qu'il est temps pour l'homme que tu es d'entrevoir une vie plus choisie que subie?  Et que la morale n'est pas une injonction mais une liberte?
Revenir en haut
advoc.diab


Hors ligne

Inscrit le: 12 Mai 2008
Messages: 592
Localisation: Auvergne
Masculin
Adhérent MoDem ?: Oui

MessagePosté le: Lun 2 Fév - 00:48 (2009)    Sujet du message: Manifs Répondre en citant
Expat a écrit:
(...) Message a tous les petits, pauvres et malades:  Quel bol! Continuez comme ca, ne changez rien, vous allez kiffer grave ce qui va vous arriver dans votre autre vie. (...) Alors trimez dur maintenant, contentez vous des miettes qu'on vous octroie, et avec le sourire si possible, merci.



Je suis content, Expat, de ton ouverture à d'autres courants politiques, le cas échéant le communisme (contrairement à F. Bayrou qui reste toujours trop pusillanime envers cette formation), car ta représentation de la religion correspond à celle de Karl Marx: "La religion c'est l'opium du peuple" (ça endort "les petits et les pauvres" et les empêche de se révolter)... 

J'avais cité mes revenus d'il y a 6-9 ans, et j'ai gardé, je le répète, un bon souvenir de cette période. Depuis, mes revenus (et ceux de ma femme) ont augmenté: ce n'est plus 1260 euros, mais 8300 mensuels... En partie grâce à ma morale d'inspiration religieuse, je pense...
Revenir en haut
advoc.diab


Hors ligne

Inscrit le: 12 Mai 2008
Messages: 592
Localisation: Auvergne
Masculin
Adhérent MoDem ?: Oui

MessagePosté le: Lun 2 Fév - 19:19 (2009)    Sujet du message: Manifs Répondre en citant
advoc.diab a écrit:
La seule chose que l'on pourrait reprocher aux élites, c'est qu'elles lançaient ou entretenaient ces fameuses notions de "pouvoir d'achat" ou de "relance de la consommation des ménages"... La consommation... Si on regarde de près l'origine du mot, consommer c'est utiliser, brûler ce que l'on a produit... On a même oublié le sens du mot capitalisme: capitaliser c'est stocker, épargner, emmagasiner, faire croître... Tandis que l'on disait aux gens: consommez! (=brûlez), réalisez vos envies, prenez un prêt si vous n'avez pas d'argent gagné!

Je suis, à mon agréable surprise, sur la même longueur d'onde que le premier ministre, François Fillon, qui aua présenté aujourd'hui son plan de relance (A-t-il lu mes écrits? Ce serait un honneur pour notre forum...):

"Certains regrettent que nous n'ayons pas fait le choix d'une relance par la consommation, mais l'urgence est de faire tourner la machine économique de la France", a martelé lundi François Filllon. Il serait irresponsable de choisir une autre politique, qui augmenterait la dette du pays sans améliorer ses infrastructures et doper sa productivité en fin de période, a estimé en substance le Premier ministre dans son discours sur la relance, à Lyon, justifiant ainsi la priorité donnée à une relance par l'investissement..."


Et, comme on sait, investir c'est renoncer à la consommation d'aujourd'hui, bâtir des bases pour la consommation du futur, certes, mais par la croissance du capital, des moyens de production... Et Expat comprendra mieux pourquoi il est si important de se maîtriser, maîtriser ses plaisirs, envies...
Revenir en haut
Expat


Hors ligne

Inscrit le: 27 Avr 2008
Messages: 424

MessagePosté le: Mer 18 Mar - 16:45 (2009)    Sujet du message: Manifs Répondre en citant
Rebelote demain?
Revenir en haut
hirmente


Hors ligne

Inscrit le: 26 Avr 2008
Messages: 676
Localisation: Savoie- Suisse
Masculin
Adhérent MoDem ?: Non

MessagePosté le: Mer 18 Mar - 21:02 (2009)    Sujet du message: Manifs Répondre en citant
advoc.diab a écrit:
Aussi, quand mon salaire ne bouge pas, je limite mes besoins, je les maintiens stables en tout cas.


Whishful thinking de candide, limite bénitier (Bloody do-gooder!)
1200 euros à 4, de nos jours? On ne vit pas sans emprunt, à ce niveau.

Mais, en France, on ne tient JAMAIS compte des subventions, n'est-ce pas?
Elles vont tellement de soi, dans la tête du frouze moyen...

A part ça, vous voulez encore modifier les choses?
Je me marre.
Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 10:40 (2017)    Sujet du message: Manifs
Revenir en haut
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Forum alternatif du Mouvement Démocrate Index du Forum // Actualités politiques // France Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Index | Creer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
// Theme Created By: // Icons in Part By:
Powered by phpBB © 2001, 2017 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com