Bienvenue à tous !  
Conçu dans la tradition ouverte et intelligente de l'ancien forum udf.org des années 2005-2007, l'un des meilleurs forums politique d'humeur et d'humour  des années 2000, malheureusement fermé depuis, ce forum a été concu par des anti-apparatchiks membres ou simples sympathisants du Mouvement Démocrate qui ont voulu préserver cette tradition au service d'un Mouvement Démocrate ouvert et réactif ... Actuellement peu ou prou en sommeil dans un contexte de "léthargie du centre", il n'attend plus que vous pour reprendre de sa dynamique. Les propos sur ce forum étant modérés a posteriori, ils sont donc libres et responsables et n'engagent prioritairement que leurs auteurs. Contact : forum.ccbs@laposte.net   
De la Dette.

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Forum alternatif du Mouvement Démocrate Index du Forum // Actualités politiques // France
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Expat


Hors ligne

Inscrit le: 27 Avr 2008
Messages: 424

MessagePosté le: Sam 29 Nov - 18:14 (2008)    Sujet du message: De la Dette. Répondre en citant
La Dette est fashion.
Tous les Etats s'y mettent.
 La France , qui en est deja a 65% du PIB , annonce froidement un 69 % fin 2009, et 72 dans 2 ans. Ben voyons.
La Grande Bretagne part de plus loin.  Elle n'en est aujourd'hui qu'a 41 %. Ca la fout mal. Super volontariste pour rattrapper ce retard incongru, elle annonce 8% par an de deficit budgetaire pour les 2 annees qui viennent. Ce qui l'amenera fin 2010 a pres de 56 % de dette cumulee, bel effort!
Ne parlons pas des Etats Unis qui bat tous les ans le record du monde d'endettement en valeur, et qui fonce dans le brouillard deficitaire a une vitesse  intersiderale.
L'Allemagne a a peine le temps de mettre ses Bunds sur le marche qu'ils sont deja survendus. Mais elle est, elle solvable.

Les autres ont du mal a suivre. La Grece ou l'Italie doivent promettre des rendements stratospheriques pour pouvoir placer leurs obligations d'Etat. Ne parlons pas des pays d'Europe centrale, personne n'en veut.

Le marche de la dette d'etat atteind aujourd'hui la somme redoutable de 60 000 milliards de dollars. Et les acheteurs sont toujours presents. Jusqu'a quand?

Les Etats qui vivent a credit, ca dure un certain temps. Mais le subprime qui a mis sur la paille bien des particuliers peut tout aussi bien toucher quelques pays imprudents. Qui le paieront de leur souverainete.
Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Sam 29 Nov - 18:14 (2008)    Sujet du message: Publicité
PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
hirmente


Hors ligne

Inscrit le: 26 Avr 2008
Messages: 676
Localisation: Savoie- Suisse
Masculin
Adhérent MoDem ?: Non

MessagePosté le: Sam 29 Nov - 19:19 (2008)    Sujet du message: De la Dette. Répondre en citant
On ne fera pas l'économie d'un super emprunt européen...
Revenir en haut
Roulleaux Dugage


Hors ligne

Inscrit le: 25 Avr 2008
Messages: 1 105
Localisation: Houilles 78
Masculin

MessagePosté le: Mar 2 Déc - 19:41 (2008)    Sujet du message: De la Dette. Répondre en citant
Sarko ministre du budget de Balladur avait foutu la gamelle à plat (élection présidentielle oblige). Du coup, Juppé a refait un budget "droit dans ses bottes" et impose la rigueur aux finances publiques et à celles de la sécurité sociale avec une mise au pas de FO (qui avait tapé dans la caisse de la CNAM ? l'histoire ne le dit pas), ovation à l'Assemblée Nationale, réaction corporatiste des syndicats, les grèves abyssales du secteur public et du transport de décembre 95, Chirac cède, puis veut reprendre du terrain avec la dissolution et patatras, la droite perd les élections.

Sarko président de la république remettra invariablement la gamelle à plat. Reste à savoir ce qui va se passer ensuite mais je sens que son successeur ne va pas rigoler ...
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Expat


Hors ligne

Inscrit le: 27 Avr 2008
Messages: 424

MessagePosté le: Mer 12 Aoû - 15:57 (2009)    Sujet du message: De la Dette. Répondre en citant
Les derniers chiffres donnent le frisson.
 Le deficit budgetaire Francais atteind 87 milliards d'Euros pour le premier semestre 2009. On va vers un beau 150 milliards annuel, sans compter les 20 milliards prevus de deficit de la secu.

Les recettes s'ecroulent (moins 80 % d'impot sur les societes!!!). les depenses s'envolent , le delire deficitaire est semble-t-il a son maximum.

l'Etat Francais continue sa marche forcee vers une annee de PIB  d'endettement cumule. C'est tres bien parti. Les Finances Publiques sont dans un etat qui commence a ressembler aux heures fastes de la IVeme Republique, quand l'Ambassadeur de France aux Etats Unis allait quemander son cheque au Tresor Americain pour boucler les fins de mois d'un gouvernement en virtuelle banqueroute.
La patience de l'Allemagne, qui tient l'Euro a bout de bras, tend vers ses limites. Elle va bientot exiger des signes forts de retour a un au moins semblant d'orthodoxie budgetaire. Les detenteurs de la dette francaise vont se montrer febriles, et les agences de notation sont en train d'aiguiser leurs couteaux.

Le FMI, tapi dans l'ombre, guette sa future proie.

Ce n'est plus de rigueur dont il est question, mais bien de traitement de choc. Les 5 prochaines annees, a moins d'une demission intellectuelle de nos gouvernants, vont etre terribles.
Revenir en haut
Roulleaux Dugage


Hors ligne

Inscrit le: 25 Avr 2008
Messages: 1 105
Localisation: Houilles 78
Masculin

MessagePosté le: Jeu 13 Aoû - 15:51 (2009)    Sujet du message: De la Dette. Répondre en citant
A  ceci près que visiblement les banques ne suivent plus, cf. l'idée du grand emprunt national de Sarko.

Mais notre chère majorité, à force de se mettre la tête dans le sable, finira bien par se prendre un énaurme coup de pied au cul.

Après tout, 1789 a commencé par un Etat en faillite, avec des rentiers à la rue, deux périodes de disette agricole, et un patronat (cf. le Tiers Etat) qui ne voulait plus casquer.

Le jour où Sarko liquidera le secteur public et relèvera les impôts (à mon avis, il n'aura pas le choix), on va bien rigoler.

Allez, vive l'UMP tiens.  
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Expat


Hors ligne

Inscrit le: 27 Avr 2008
Messages: 424

MessagePosté le: Dim 27 Sep - 19:31 (2009)    Sujet du message: De la Dette. Répondre en citant
D'apres Fillon, on va vers 140 milliards de deficit en 2009. Pour un budget de l'Etat  de 360 milliards environ, hors secu, ca fait pas loin de 40% de pertes!
A cote, la secu (maladie, vieillesse, famille et accidents du travail), a l'air de se porter drolement bien avec 15 a 20 milliards de deficit prevus pour un budget de plus de 300 milliards!  6% seulement, un vrai miracle!

2010 verrait le deficit public hors secu, collectivites territoriales et Europe reculer a 110-115 milliards.

Recapitulons:
Deficit 2007:: 40 milliards. (avec secu et autres, ca fait 51 milliards)
Deficit 2008:  54 milliards (avec secu et autres ca fait 67 milliards)
Deficit 2009: 140 milliards (avec secu et autres, on sait pas encore)
Deficit 2010: 110 milliards minimum hors autres.

345 milliards en 4 ans! Quasiment un an de budget!  Et pas de planche a billets pour rembourser les creanciers en monnaie de singe, comme avant ! A part une inflation a 2 chiffres, on a quoi comme solution? 
Revenir en haut
Roulleaux Dugage


Hors ligne

Inscrit le: 25 Avr 2008
Messages: 1 105
Localisation: Houilles 78
Masculin

MessagePosté le: Dim 27 Sep - 23:27 (2009)    Sujet du message: De la Dette. Répondre en citant
http://www.thewebconsulting.com/media/index.php?2009/03/05/2521-le-deficit-…


http://www.lemonde.fr/la-crise-financiere/article/2009/09/23/partout-dans-l…


http://www.lemonde.fr/la-crise-financiere/article/2009/09/23/les-deficits-c…


Il semblerait que la position du RI serait pire ...
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Expat


Hors ligne

Inscrit le: 27 Avr 2008
Messages: 424

MessagePosté le: Lun 28 Sep - 18:05 (2009)    Sujet du message: De la Dette. Répondre en citant
J'avoue mon angoisse sur l'invraisemblable futur qui attend nos enfants, condamnes a rembourser les effets de notre lachete economique.
Le budget federal US, c'est aujourd'hui 2100 milliards de dollars de recettes pour plus de 3600 milliards de depenses.
Le budget francais (hors secu), c'est 220 milliards d'Euros de recettes pour 360 milliards de depenses.

 En pourcentage, c'est kif kif bourricot.

Mais les americains ont l'insigne avantage de pouvoir faire mumuse avec la valeur de leur monnaie, quitte a truander leurs creanciers quand ca leur chante, et de pouvoir vendre leur dette a l'abri de leurs quelques milliers de tetes nucleaires qui sont une puissante incitation a sa souscription par tout le monde.

Merkel vient d'etre confirmee. Elle avait prevenu qu'il etait hors de question qu'elle entraine l'Allemagne dans la spirale infernale du deficit, Ses compatriotes la suivent majoritairement. La radicalisation de l'opposition n'est pas si evidente, bien que Die Linke et les Verts fassent des scores respectables. Mais l'effondrement du SPD conjugue a l'emergence des liberaux laisse songeur.

Entre liberalisme irresponsable et volontarisme dirigiste, l'Allemagne, a l'image d'une Chanceliere qui ne fait pas les unes des tabloids, mais avance lentement, surement et sereinement, choisit une voie non mediane, mais utile, basee sur des faits et non des gesticulations mediatiques, sure de sa force et convaincue de pouvoir passer l'obstacle de la crise comme elle a su passer celle de la reunification, en etant patiente et en ne lachant rien,

Sans cette determination tranquille, l'Euro ne serait deja qu'un souvenir.

Entre une Allemagne qui serre les boulons pour sauver l'essentiel, et une France decervelee qui fonce dans le mur a une vitesse qu'elle suppose grisante, il n'y a pas photo. On sait deja qui, dans 10 ans, sera a ramasser a la petite cuillere.
Revenir en haut
Expat


Hors ligne

Inscrit le: 27 Avr 2008
Messages: 424

MessagePosté le: Mer 5 Mai - 21:01 (2010)    Sujet du message: De la Dette. Répondre en citant
"Fais voir ton carnet de notes!"

C'est la question qui angoisse aujourd'hui quelques pays europeens, et non des moindres.

Les agences de notations (Fitch. Standard and Poors...) donnent des notes aux Etats qui vont  en gros de AAA (super, allez-y vous pouvez leur preter, c'est dans risque, donc a faible taux d'interet) a BBB (  c'est vous qui voyez, mais vous leur pretez du fric a vos risques et perils, nous on vous le deconseille fortement, donc a fort taux d'interet.)

La Grece a bascule dans l'horreur quand on s'est enfin apercu que leurs statistiques etaient totalement truquees, trucages d'ailleurs savamment elabores  par quelques Godman Sachsiens et autres banksters,Le deficit public, cense etre a un bon 8%, s'est avere etre plus proche de 12, voire 13% du PIB.
Les dites agences de notations, au vu de cette arnaque, se sont donc empresses de declarer la Grece quasiment insolvable (note BBB). La Grece qui pouvait jusqu'ici emprunter a 4 % par an, s'est vu obligee de payer des taux ahurissants ( 8 ou 9) pour se financer.

On connait l'histoire du conglomerat  Europe (zone Euro seulement, tu parles que les Anglais, qui ont deja leurs propres problemes, se desinteressent completement de la question) et FMI qui accepte de preter a la Grece une centaine de milliards a 5% par an. Les Francais, par exemple, vont emprunter a 2%, vont preter a 5%, ca fait 200 millions de benef pas an, c'est pas mal...si la Grece rembourse.
. On connait moins les derniers actes de la BCE qui commence a acheter elle meme les obligations Grecques ou a les garantir, ce qui n'est pas du tout , mais alors pas du tout dans ses obligations contractuelles. Mais la FED americaine avait fait la meme chose en 2008 avec les banques (sauf Lehman Brothers dont elle voulait la peau),  on ne va pas s'enerver pour si peu.

Donc...a qui le tour?

Les besoins de financement de la Grece sont , si le tragique serrage de ceinture auquel elle doit se soumettre est effectif, de 30 milliards par an en gros sur 3 ans, pour rentrer en 2012 dans les CM (Criteres de Maastricht).

Au cas ou le Portugal rendrait lui aussi un mauvais carnet de notes, les sommes envisagees et le plan de rigueur exige seraient a peu pres dans les memes eaux.

Mais si l'Hispanie se retrouve elle aussi en BBB, retenir tres longtemps sa respiration (pour les fans d'Asterix) ne servira a rien. Il s'agit d'environ 450 milliards d'Euros sur les memes periodes, et la, y a plus personne pour empecher les iberes de bouffer la paella par la racine, et l'Euro d'eclater en chaleur et poussiere.

Les Etats se sont crus assez forts pour juguler la crise des subprimes en s'endettant a mort.
 Le retour de baton, c'est maintenant.
 Les plus faibles lachent les premiers. Ceux dont le potentiel de croissance est juge interessant pourront trouver de l'argent sur les marches a des taux reduits: Etats Unis, Allemagne, Pays producteurs de petrole ou de matieres premieres etc..  Ceux qui par contre  ne pourront justifier d'un tel potentiel  ne pourront plus financer leur dette qu'a des taux usuraires, et seront contraints a des super plans de rigueur pour pouvoir acceder a la manne du FMI.

Un pays a deficit structurel. Dont la croissance est anemique. Incapable de se reformer sans etre dos au mur. Vous saisissez?
Revenir en haut
Roulleaux Dugage


Hors ligne

Inscrit le: 25 Avr 2008
Messages: 1 105
Localisation: Houilles 78
Masculin

MessagePosté le: Jeu 6 Mai - 13:07 (2010)    Sujet du message: De la Dette. Répondre en citant
Farpaitement.


Concernant la Grèce, elle ne remboursera pas, c'est tout vu, les caciques du Passoc feront du "take the money and run" et après moi le déluge" as usual ...
(cf. mon billet sur le fil "delenda est Athenae" (d'ailleurs c'est Athena nominatif il me semble si mon latin n'a pas foutu le camp).


On est lucide concernant la France. Ses politiques gaspillent et son économie ne produit plus grand chose, donc on va dans le mur. Le droite a déjà probablement perdu les prochaines présidentielles 2012.


Alors DSK en administrateur de faillite à la tête de l'Etat français ? 
Le nouveau Necker avant les émeutes ? Why not ? 


On lui mettrait juste la petite Zahia comme secrétaire histoire de calmer ses excès mineurs ... 
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Expat


Hors ligne

Inscrit le: 27 Avr 2008
Messages: 424

MessagePosté le: Sam 8 Mai - 21:32 (2010)    Sujet du message: De la Dette. Répondre en citant
C'est donc la panique boursiere et monetaire.
Avec en plus quelques aneries interessantes.

 Un operateur de Citibank, dans une operation benigne, se goure dans les zeros, et  donne des ordres en milliards d'actions plutot qu'en millions. Les ordinateurs- robots des salles de marches, on va les appeler les Titrisators, vont faire le reste..
 Suite a la connerie du type de Citi, les cours de Wall Street tombent sur toutes les valeurs planchers preenregistrees, celles ou il faut vendre tout de suite.
 Manque de bol, ca tombe a l'heure du dejeuner. En quelques secondes, toutes les boites de Trading qui ont les memes ordinateurs qui ont les memes data-bases se mettent a vendre automatiquement les memes actions au meme moment.
Wall Street se retrouve a -10%, en 10 minutes, ce qui n'etait encore jamais arrive. Les mecs qui sont charges de surveiller les bestiaux reviennent ventre a terre de la cafete, mais c'est trop tard.  Les Titrisators ont pulverise en quelques secondes quelques centaines de milliards de valeurs boursieres. Les autres capitales suivent bien entendu le mouvement, et c'est un enieme vendredi noir pour le capitalisme mondial.

Un bouquin de finance-fiction n;aurait pas fait mieux. Lenine est plie de rire dans son cercueil..
Revenir en haut
advoc.diab


Hors ligne

Inscrit le: 12 Mai 2008
Messages: 592
Localisation: Auvergne
Masculin
Adhérent MoDem ?: Oui

MessagePosté le: Lun 10 Mai - 11:55 (2010)    Sujet du message: De la Dette. Répondre en citant
Tout comme on s'endette pour s'acheter une villa, une belle voiture, ou même une belle boutique d'achats/ventes, et que cela donne une impression de prospérité ou réussite personnelle (à crédit, certes, mais ça tout le monde n'est pas au courant),
or tout aussi bien des Etats s'endettent pour remonter leur taux de croissance économique, diminuer le chômage, augmenter la consommation des citoyens.

C'est artificiel, transitoire, trompeur, pour des Etats comme Islande, Irlande, Espagne, Portugal, France...

En fait ce procédé de s'endetter pour augmenter les indices économiques et de prospérité d'une nation, me semble venir de l'envie des hommes ou femmes politiques de faire en sorte pour que les gens revotent pour eux, pour qu'ils soient reélus. S'ils proposaient un train de vie ou d'investissements moindre à la société, ils ne seraient pas reélus, le peuple rebelle, consommateur et indiscipliné les aurait virés.

Il serait bien de prendre comme principe qu'un gouvernement ou président sortant, qui présente un déficit budgétaire accru, un bilan commercial négatif, une augmentation de la dette, ne puisse pas être reélu, de façon légale, reglémentaire, constitutionnelle.
Car à force de dettes encourues, le prétendant à la reélection triche: le niveau de vie augmente artificiellement, il y a artificiellement plus de production et d'emploi, et les électeurs, souvent inéduqués ou inconscients, ont tendance à voter pour ce faux bienfaiteur.

Sinon, il me semble que les gens, des électeurs lambda, ont tendance à être demandeurs, réclamer de la consommation excessive, débordant leur moyens, dépassant leur capacité de travail et d'effort, car ils n'ont pas de valeurs autres que la consommation. La consommation les fait vivre. Sans elle, ils seraient tombés en dépression.
Revenir en haut
Expat


Hors ligne

Inscrit le: 27 Avr 2008
Messages: 424

MessagePosté le: Lun 10 Mai - 16:11 (2010)    Sujet du message: De la Dette. Répondre en citant
La degringolade roumaine est un autre exemple de ce qui peut se passer.

Le FMI avait accepte de lui preter 20 milliards de dollars en 2009 en echange d'efforts de gestion.
Ce pays a utilise la premiere tranche de ce pret pour... payer les salaires de ses fonctionnaires et les retraites.

Le FMI a donc annonce le blocage de tout autre versement si le pays ne prenait pas des mesures drastiques pour reduire son endettement.

Bucarest annonce donc aujourd'hui une baisse de 25% des traitements  , de 15% des retraites, et le licenciement de 10% des 1,4 million de fonctionnaires. Un coup de massue budgetaire completement assume par le President Roumain qui declare que le secteur public, c'est un obese de 200kg sur les epaules d'un secteur prive de 50kg. Dans d'autres organes de presse, il qualifie les employes du secteur public de dignes successeurs de Dracula.

Cet ete, les vacances en Roumanie, va falloir eviter. Parce que les paves vont voler bas.
Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 10:44 (2017)    Sujet du message: De la Dette.
Revenir en haut
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Forum alternatif du Mouvement Démocrate Index du Forum // Actualités politiques // France Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Index | Creer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
// Theme Created By: // Icons in Part By:
Powered by phpBB © 2001, 2017 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com