Bienvenue à tous !  
Conçu dans la tradition ouverte et intelligente de l'ancien forum udf.org des années 2005-2007, l'un des meilleurs forums politique d'humeur et d'humour  des années 2000, malheureusement fermé depuis, ce forum a été concu par des anti-apparatchiks membres ou simples sympathisants du Mouvement Démocrate qui ont voulu préserver cette tradition au service d'un Mouvement Démocrate ouvert et réactif ... Actuellement peu ou prou en sommeil dans un contexte de "léthargie du centre", il n'attend plus que vous pour reprendre de sa dynamique. Les propos sur ce forum étant modérés a posteriori, ils sont donc libres et responsables et n'engagent prioritairement que leurs auteurs. Contact : forum.ccbs@laposte.net   
Pendant ce temps, les PME se gamellent !

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Forum alternatif du Mouvement Démocrate Index du Forum // Actualités politiques // France
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Roulleaux Dugage


Hors ligne

Inscrit le: 25 Avr 2008
Messages: 1 105
Localisation: Houilles 78
Masculin

MessagePosté le: Mar 2 Sep - 15:09 (2008)    Sujet du message: Pendant ce temps, les PME se gamellent ! Répondre en citant
Forte hausse des faillites d'entreprises en France
[2008-09-02 14:27]

PARIS (Reuters) - Les défaillances d'entreprises ont augmenté de 15% au premier semestre en France par rapport aux six premiers mois de 2007, avec plus de 28.500 cas, annonce l'assureur crédit Euler Hermes.
"La remontée des défaillances d'entreprises observée en 2007 (+5%) s'est accentuée au cours du premier semestre 2008 sous l'effet de la détérioration de l'environnement économique et financier", explique Euler Hermes en réitérant sa prévision d'une hausse de 10 à 15% des défaillances sur l'ensemble de l'année.
Sur les 12 mois à fin juin, le nombre de défaillances atteint 53.640 et retrouve ainsi son plus haut niveau depuis dix ans, enregistrant sa plus forte progression (+9%) depuis 2002.
"La remontée de la sinistralité constatée au premier semestre en France, qui touche toutes les régions, toutes les tailles d'entreprises et pratiquement tous les secteurs, est la conséquence mécanique de la dégradation conjoncturelle", souligne Euler Hermes.
Après la contraction de 0,3% de l'économie au deuxième trimestre, le département des études de l'assureur crédit prévoit une croissance de 1% sur l'ensemble de 2008 et de 0,8% à 0,9% en 2009.
L'IMMOBILIER ET LA CONSTRUCTION EN PREMIÈRE LIGNE
Si les procédures collectives continuent de concerner en majorité les entreprises de moins de 20 salariés et notamment les très petites entités, les cas concernant des entreprises plus importantes se sont multipliés. Le nombre de défaillances d'entreprises réalisant un chiffre d'affaires de plus de 15 millions d'euros est ainsi reparti à la hausse avec 79 cas recensés au premier semestre, contre 61 un an plus tôt.
Par secteurs, la construction, l'immobilier, le commerce de détail et la restauration sont durement frappés par le ralentissement des dépenses de consommation et d'investissement en logement des ménages.
La dégradation de la solvabilité des entreprises de la construction et de l'immobilier s'est accentuée en janvier-juin avec le retournement du cycle dans le logement résidentiel, lié au resserrement des conditions de crédit. Ces deux secteurs sont de loin les plus forts contributeurs à la progression de la sinistralité, représentant 30% de l'ensemble des défaillances et enregistrant les plus fortes progressions de dépôts de bilan : +27% pour la construction et +36,7% pour l'immobilier.
"Le mouvement devrait encore s'accentuer du fait du fort coup de frein du secteur attendu jusqu'au milieu de 2009", note Euler Hermes dans son Bulletin économique.
Dans les transports, la situation s'est détériorée depuis plusieurs mois, conséquence du renchérissement des prix des carburants : après un repli de 15% en 2007, les défaillances sont reparties à la hausse (+16% au premier semestre 2008 par rapport à janvier-juin 2007, +1% en cumul annuel à fin juin).
"L'envolée des coûts des matières premières a grevé les marges dans plusieurs secteurs, tandis que le ralentissement des demandes interne et externe excluait une répercussion complète sur les prix de vente et freinait le chiffre d'affaires", explique Karine Berger, directrice des études, qui anticipe une accentuation rapide du risque du crédit interentreprises jusqu'au début de 2009.
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Publicité






MessagePosté le: Mar 2 Sep - 15:09 (2008)    Sujet du message: Publicité
PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Forum alternatif du Mouvement Démocrate Index du Forum // Actualités politiques // France Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Index | Creer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
// Theme Created By: // Icons in Part By:
Powered by phpBB © 2001, 2017 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com