Bienvenue à tous !  
Conçu dans la tradition ouverte et intelligente de l'ancien forum udf.org des années 2005-2007, l'un des meilleurs forums politique d'humeur et d'humour  des années 2000, malheureusement fermé depuis, ce forum a été concu par des anti-apparatchiks membres ou simples sympathisants du Mouvement Démocrate qui ont voulu préserver cette tradition au service d'un Mouvement Démocrate ouvert et réactif ... Actuellement peu ou prou en sommeil dans un contexte de "léthargie du centre", il n'attend plus que vous pour reprendre de sa dynamique. Les propos sur ce forum étant modérés a posteriori, ils sont donc libres et responsables et n'engagent prioritairement que leurs auteurs. Contact : forum.ccbs@laposte.net   
FBayrou parle de sarko dans figaro...

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Forum alternatif du Mouvement Démocrate Index du Forum // Vie du MoDem // Niveau national
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
hirmente


Hors ligne

Inscrit le: 26 Avr 2008
Messages: 676
Localisation: Savoie- Suisse
Masculin
Adhérent MoDem ?: Non

MessagePosté le: Jeu 10 Juil - 09:33 (2008)    Sujet du message: FBayrou parle de sarko dans figaro... Répondre en citant
Pas triste...

http://www.lefigaro.fr/politique/2008/07/10/01002-20080710ARTFIG00004-bayro…
Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Jeu 10 Juil - 09:33 (2008)    Sujet du message: Publicité
PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
laurentlebihan


Hors ligne

Inscrit le: 27 Avr 2008
Messages: 62
Localisation: vannes
Masculin
Adhérent MoDem ?: Oui

MessagePosté le: Jeu 10 Juil - 12:28 (2008)    Sujet du message: FBayrou parle de sarko dans figaro... Répondre en citant
comme d'ab, cela manque de nuance

La course à l'opposant numéro 1 est lancé !!

François et  Segolene tiennent pour l'instant la corde....

Encore une fois ,je pensais que le modem, c'était un peu autre chose , pas que de la critique systématique à l'arme lourde 

Je pensais que l'on pouvait démontrer "être au dessus de ce type de "débat" polémique"

Si un jour on se retrouve  en mesure de  construire  une majorité , une coalition, je me demande avec qui ....
Revenir en haut
Roulleaux Dugage


Hors ligne

Inscrit le: 25 Avr 2008
Messages: 1 105
Localisation: Houilles 78
Masculin

MessagePosté le: Jeu 10 Juil - 14:47 (2008)    Sujet du message: FBayrou parle de sarko dans figaro... Répondre en citant
http://www.lepoint.fr/actualites-politique/bayrou-modem-face-a-sarkozy-il-f…

Un début de réponse qui ne me satisfait pas complètement ...

... car l'alternative n'est pas évidente (cf. lien ci dessous)

http://www.blogdudemocrate.org/2008/07/09/ni-gourde-ni-gourdin-le-retour/
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
hirmente


Hors ligne

Inscrit le: 26 Avr 2008
Messages: 676
Localisation: Savoie- Suisse
Masculin
Adhérent MoDem ?: Non

MessagePosté le: Jeu 10 Juil - 18:16 (2008)    Sujet du message: MOn cher LLB... Répondre en citant
laurentlebihan a écrit:
Encore une fois ,je pensais que le modem, c'était un peu autre chose , pas que de la critique systématique à l'arme lourde 

Tu nous la joue un peu trop naïf!!!
Tu me rappelles une blague de Coluche :
aux JO, nous, on y va pour participer.
Les autres, ils y vont pour gagner, eh!!!

Je pensais que l'on pouvait démontrer "être au dessus de ce type de "débat" polémique"

Notre position, c'est la mélée qui la définit, pas nous!!!
Si on ne croise pas le fer, on nous traite de fiote,
on dit que nous n'avons PAS DE PROGRAMME!
Un comble, non? 
Il faut castagner pour exister.
Je me tue à vous répéter que la politique est faite de choses rudes,
et vous vous étonnez encore...
Bravo l'UMP et ses valets.

Si un jour on se retrouve  en mesure de  construire  une majorité , une coalition, je me demande avec qui ....

Mais si on fait notre trou, ils viendront TOUS nous manger dans la main,
ne me dis SURTOUT pas que tu n'as pas encore compris ça.
Pas toi.


Vu l'arbre en boule?
Revenir en haut
hirmente


Hors ligne

Inscrit le: 26 Avr 2008
Messages: 676
Localisation: Savoie- Suisse
Masculin
Adhérent MoDem ?: Non

MessagePosté le: Jeu 10 Juil - 18:20 (2008)    Sujet du message: FBayrou parle de sarko dans figaro... Répondre en citant
Roulleaux Dugage a écrit:

Un début de réponse qui ne me satisfait pas complètement ...

http://www.blogdudemocrate.org/2008/07/09/ni-gourde-ni-gourdin-le-retour/

Très beau lien,
mais il va bien falloir se satisfaire de CETTE réponse, jusqu'au 12 septembre.
Avec l'espoir d'entendre plusieurs voix.

Au fait, QUI va au Cap d'Esterel?
Je vais essayer mais je ne promets rien.

Par contre, j'ai déjà voté.
ET VOUS?
Revenir en haut
laurentlebihan


Hors ligne

Inscrit le: 27 Avr 2008
Messages: 62
Localisation: vannes
Masculin
Adhérent MoDem ?: Oui

MessagePosté le: Jeu 10 Juil - 18:54 (2008)    Sujet du message: FBayrou parle de sarko dans figaro... Répondre en citant
J espère que lorsque FB parle de "Gaullistes", il ne s'agit pas de Dupont Aignan

Parce que là,  je n'y comprendrais plus rien !!
Revenir en haut
hirmente


Hors ligne

Inscrit le: 26 Avr 2008
Messages: 676
Localisation: Savoie- Suisse
Masculin
Adhérent MoDem ?: Non

MessagePosté le: Ven 11 Juil - 00:20 (2008)    Sujet du message: LLB Répondre en citant
Dupont Aignan n'est pas gaulliste, même s'il le revendique.
Revenir en haut
laurentlebihan


Hors ligne

Inscrit le: 27 Avr 2008
Messages: 62
Localisation: vannes
Masculin
Adhérent MoDem ?: Oui

MessagePosté le: Ven 11 Juil - 08:02 (2008)    Sujet du message: FBayrou parle de sarko dans figaro... Répondre en citant
ouf, merci !
Revenir en haut
hirmente


Hors ligne

Inscrit le: 26 Avr 2008
Messages: 676
Localisation: Savoie- Suisse
Masculin
Adhérent MoDem ?: Non

MessagePosté le: Ven 11 Juil - 09:27 (2008)    Sujet du message: LLB Répondre en citant
Aatta!!!
Le minus l'est encore moins,
Chirac, plus molletiste que gaulliste
(et PAS DU TOUT Gaullien!!!) ,
d'où il ressort que Giscard, pompidolien réformateur,
l'était plus que Chirac
(et ça grinçait méchant, chez les barons, rappelez-vous en 74 et 81!).
.
Le dernier président gaulliste, paradoxalement, ne serait-il pas Mitterrand?
Revenir en haut
laurentlebihan


Hors ligne

Inscrit le: 27 Avr 2008
Messages: 62
Localisation: vannes
Masculin
Adhérent MoDem ?: Oui

MessagePosté le: Ven 11 Juil - 11:07 (2008)    Sujet du message: FBayrou parle de sarko dans figaro... Répondre en citant
Tiens vaste sujet intéressant !

Peut être Villepin à l'Onu...


que ferait le général en 2008 ? la situation n'est quand même pas la même !

Aurait il clarifié notre position dans ou en dehors de l'Otan ?

Concernant Europe ,je suis sur que, n'en déplaise au souverainationaliste (sic) il accepterait des transferts de souveraineté

Lui, l'un des vainqueurs de 1945 n'a t'il pas été le premier à fraterniser avec Adenoeur ? lui pretendument nationaliste mettant en place la premier veritable collaboration entre les deux pays?
Revenir en haut
Roulleaux Dugage


Hors ligne

Inscrit le: 25 Avr 2008
Messages: 1 105
Localisation: Houilles 78
Masculin

MessagePosté le: Ven 11 Juil - 11:51 (2008)    Sujet du message: FBayrou parle de sarko dans figaro... Répondre en citant
laurentlebihan a écrit:
que ferait le général en 2008 ? ( ...) Lui, l'un des vainqueurs de 1945 ...



Hem, n'exagérons rien ... de Gaulle n'a pas influé sur les victoires militaires à tout du moins ... Mais il a inspiré une cohésion nationale au sortir de 45, à ce titre, oui, il a vaincu ...

J'observe d'ailleurs en écoutant Dupont-Aignan et de Villiers un certain glissement de leur position, à savoir qu'ils se prétendent européens à leur manière maintenant, ils ne gueulent plus contre l'euro, ni contre le parlement européen, ils s'estiment satisfait par le non au TCE et au pseudo mini traité, alors peut-être vont-ils en profiter pour modérer leurs positions ...

Ce serait en tout cas intelligent de leur part. 
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Roulleaux Dugage


Hors ligne

Inscrit le: 25 Avr 2008
Messages: 1 105
Localisation: Houilles 78
Masculin

MessagePosté le: Mar 15 Juil - 12:25 (2008)    Sujet du message: FBayrou parle de sarko dans figaro... Répondre en citant
Commentaire dans Marianne. fr par Malakine qui n'hésite pas à écrire ce qu'aucun analyste politique n'ose prédire pour le moment : un scénario gagnant pour François Bayrou en 2012 ...

Le Bayrou nouveau est arrivé. Celui-là peut gagner

François Bayrou a donné une interview très intéressante jeudi dans le Figaro, où il endosse à la perfection le rôle de premier opposant à Sarkozy. Pendant que l'ancienne candidate socialiste, la seule aujourd'hui à pouvoir sérieusement lui disputer ce titre, s'enfonce dans un délire paranoïaque pour attirer l'attention, le Béarnais dénonce à peu près tout ce que fait le pouvoir : dérive des finances publiques, main mise sur l'audiovisuel, déreglementation du temps de travail, politique d'immigration, projet d'union pour la méditerranée, retour dans l'Otan, sans parler bien sûr du style présidentiel toujours aussi égotique et grossier. Bayrou cogne de plus en plus dur.

Ceux qui annonçaient sa mort politique, faute de pouvoir exister dans la bipolarisation en seront pour leur frais. Si le MoDem est toujours un parti fantoche, Bayrou demeure plus que jamais l'ennemi numéro 1 de Sarkozy et son concurrent le plus dangereux pour 2012, si toutefois Sarkozy sera en mesure de se représenter, ce qui n'a rien de certain.

Bayrou est d'autant plus fort qu'il a su tirer les enseignements de ses échecs de 2002 et 2007 pour muscler son discours et changer son positionnement. L'adversaire de la bipolarisation est en passe de devenir le chef d'un vaste front républicain anti-sarkozy.

Sa réponse à la question de savoir s'il envisageait une alliance avec le PS dévoile clairement sa nouvelle stratégie :  «Pour proposer au pays un destin autre que celui vers lequel on l'amène, il faudra des alliances larges. Les socialistes sont aujourd'hui devant de grandes difficultés de ligne [NDLR : et d'identité !!!] et aussi de leadership. Donc, pour l'instant, ils s'enferment. Mais un jour, ils seront bien obligés d'ouvrir les yeux. Je pense aussi aux gaullistes. Ils vont vivre le choc du retour de la France dans le commandement intégré de l'Otan et le renoncement de ce qui faisait, symboliquement, l'originalité de la France dans le monde. Un jour, tous ceux-là se ressaisiront. Ce n'est plus pour moi affaire de partis ou de courants. C'est la France qui est bouleversée dans sa vocation historique, et je connais notre pays : dans ses profondeurs, il ne l'acceptera pas.»

Une nouvelle stratégie

Jusqu'à la dernière campagne, le positionnement de Bayrou était purement centriste. Il voulait imposer un gouvernement des meilleurs, contre la bipolarisation, à l'abri des clivages idéologiques et de la politique elle même, une solution de moindre mal dans une offre inquiétante. A l'écouter, le problème fondamental de la France semblait êtrel'alternance et la démocratie bipolaire, qu'il voulait remplacer par un nouvel avatar de la commission européenne, un gouvernement d'élite, pénétré de dogmes pour conduire la seule politique qui vaille.
Quoiqu'il en dise, Bayrou a compris que cela ne marcherait jamais. Les Français n'ont pas assez confiance dans leur classe politique pour souhaiter voir sa quintessence arriver collectivement au pouvoir. Il lui fallait sortir de cette impasse stratégique et accepter le jeu de la bipolarisation. Il lui faut aussi capter les thèmes nationaux-républicains qui ont fait recette en 2007 pendant la campagne Guaino-Sarkozy.

L'ultime défenseur du modèle politique et social français

La mue a été silencieuse mais spectaculaire. Bayrou n'est plus le tenant d'une démocratie rationalisée et apaisée, à l'allemande ou la bruxelloise : Il est l'ultime défenseur du modèle politique et social français que Sarkozy, ce néoconservateur libéral fasciné par le modèle américain, entreprendrait de détruire consciencieusement. Il n'est plus l'apôtre de la construction européenne et de son œuvre de normalisation libérale. Il se range désormais dans le rang des eurocritiques en appelant lui aussi à une « autre Europe » qui protège notre civilisation, notre identité et notre modèle social. Il n'est plus l'homme de la raisonnable synthèse entre la droite et de la gauche. Il se range résolument dans un camp, celui de l'anti-sarkozysme, et veut prendre la tête d'un vaste front républicain.
Au fil des mois, Bayrou gagne en épaisseur politique au point de commencer à devenir un personnage intéressant. Il faut prendre garde à ne pas confondre Bayrou avec le Modem. Son parti n'a en lui-même aucun avenir. Il est réduit, compte tenu des modes de scrutins, à jouer les supplétifs ou à faire de la figuration. Bayrou a enfanté un nouveau parti vert, un réceptacle décent et pratique pour un vote par défaut pour ceux qui ne savent pas (ou ne veulent pas) choisir entre la gauche et la droite. De ce fait, l'étiquette modem condamne ceux qui la portent à plafonner à 15% dans toutes les élections à faible participation.
 
Le « produit » Bayrou ne partage en rien ses caractéristiques. Il est formaté pour l'élection présidentielle et uniquement pour celle-ci. Sa posture haute, sa sagesse cultivée, sa mesure et sa bonhomie en font un candidat imbattable dans un second tour, quelque soit le candidat en face. Le plus dur étant de passer le premier.
Pour bien comprendre la nouvelle stratégie Bayrou, il faut faire un peu de politique fiction. Imaginons 2012 : les socialistes, échaudés par la campagne de 2007 et le pathétique destin de leur candidate qui n'a cessé que de leur faire honte depuis, n'ont aucune envie d'avoir une nouvelle fois à convertir un pourcentage en nombre de voix pour sauver l'apparence. Delanoë président, ils n'y croient pas. Ils se disent que jamais les Français ne voudront d'une tarlouze à l'Elysée. Eux, ça ne pose aucun problème, bien sûr, mais ils anticipent l'attitude du peuple pour voter efficace, ce qui revient finalement au même. Les plus politisés votent pour le facteur anticapitaliste. Les autres, la plupart, votent Bayrou. Delanoë s'effondre dans les derniers mois et finit à près de 10%

A droite Sarkozy est pris en sandwich entre deux pôles de la droite que son discrédit a laissé se reconstituer : une droite techno-libérale emmenée par Dominique De Villepin et une droite gaullo-républicaine par Nicolas Dupont Aignan. Sarkozy est sous le feu des critiques. NDA le concurrence sur l'idée de rupture, notamment avec l'Europe. DDV sur l'idée de réformes et sur l'exercice de la fonction présidentielle. La campagne de 2007 ne peut être rejouée à l'identique. Sarkozy hésite entre bilan et projet, entre une campagne offensive et défensive, entre style présidentiel et démagogue populiste. Sa campagne ne prend pas. Sarkozy ne sauve les meubles que grâce au vote légitimiste de tous ceux qui vont bien, et notamment une nouvelle fois les retraités aisés issus des années d'opulence. Il arrive premier mais avec seulement 24%, talonné par le Béarnais à 22%, Villepin endossant le costume du troisième homme avec 16%, NDA apparaissant comme la révélation de la campagne avec un très honorable 8%.

Le deuxième tour est une formalité. Tous appellent à voter pour Bayrou, certains pour « faire barrage à Sarkozy » d'autres pour entrer dans la coalition gouvernementale. Bayrou est largement élu avec plus de 55% des voix. Il a réussi son pari. Il est président de la république et fédère une large majorité de droite et de gauche. Bayrou président en 2012, l'hypothèse commence à devenir crédible.

___________________________________


Mon commentaire sera simple : la majorité des français sont centristes mais ils ne votent pas au centre. Trouvez l'erreur ...
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Fred78


Hors ligne

Inscrit le: 30 Avr 2008
Messages: 18
Localisation: Maule
Masculin
Adhérent MoDem ?: Oui

MessagePosté le: Mer 16 Juil - 20:09 (2008)    Sujet du message: FBayrou parle de sarko dans figaro... Répondre en citant
Effectivement, cet article de Marianne.fr est un peu troublant.

Parce que la question est ici posée de manière intéressante...

En effet, il apparait une sorte de contradiction entre l'élection éventuelle de Bayrou et le modem lui même.  Certains parmi nous ont eu déjà ce sentiment en disant que le modem ne peut être qualifié de parti centriste (de centre gauche, droit, nouveau...) mais est un parti qui se doit d'être central et rassembleur...

Le Modem ne servirait à rien, serait insignifiant (<15% de poids électoral) et n'aurait d'utilité que par le poids de ses militants indispensables pour faire campagne...

L'isolement du "chef", les défections, loin de le desservir pourraient en fait lui être utiles, lui donner un statut de "sauveur au dessus des partis" ?
Revenir en haut
advoc.diab


Hors ligne

Inscrit le: 12 Mai 2008
Messages: 592
Localisation: Auvergne
Masculin
Adhérent MoDem ?: Oui

MessagePosté le: Mer 16 Juil - 20:50 (2008)    Sujet du message: FBayrou parle de sarko dans figaro... Répondre en citant
Il y a deux problèmes qui restent:
- être défenseur du modèle politique et social français c'est bien, par contre si ce modèle n'a pas fait ses preuves (a échoué), alors ce n'est pas la peine... Une chose étonnante dans ce contexte: comment expliquer que le mot français a disparu avec la disparition de l'UDF (Union pour la Démocratie Française), et il n'est resté que démocratie toute nue, bien qu'en mouvement (MoDem)?

- comment se fait-il qu'un homme doté de bien des qualités: "sa posture haute, sa sagesse cultivée, sa mesure et sa bonhomie...", un artiste et artisan de haute gamme en somme,  ne soit-il pas en mesure de sculpter un parti de qualité? Le MoDem restant condamné, selon le journal Marianne, à rester insignifiant???  Une autre contradiction du journaliste, dans le même champ de qualités de FB: comment se fait-il qu'un homme sage et mesuré aurait changé de cap de façon spectaculaire, et comment un homme de posture haute aurait-il pu le faire de façon silencieuse, comme dit le journaliste?

"La mue a été silencieuse mais spectaculaire. Bayrou n'est plus le tenant... (...)  Il n'est plus l'apôtre (...) Il se range désormais (...) Il n'est plus l'homme de (...)  Il se range résolument (...) et veut (...)"

Où dedans serait la sagesse et la mesure?

Revenir en haut
Roulleaux Dugage


Hors ligne

Inscrit le: 25 Avr 2008
Messages: 1 105
Localisation: Houilles 78
Masculin

MessagePosté le: Ven 18 Juil - 11:04 (2008)    Sujet du message: FBayrou parle de sarko dans figaro... Répondre en citant
Perso, j'aime bien Bayrou quand il tape et cogne, car il le fait généralement bien.

Sa dernière sortie sur RTL contre la réforme des institutions ("on ne réformera rien dans ce pays si on ne rétablit pas le caractère représentatif et indépendant du Parlement") et contre l'affaire de la sentence arbitrale Tapie (*)(fantastique affaire parfaitement relatée par le Canard de cette semaine et que les médias occultent dans des conditions scandaleuses ...) est bonne.

En dix minutes, ce sont deux coups de massue que prend Sarko en plein poire, et c'est très bien ainsi.


(*) =  du temps de Mitterrand, la droite RPR/UDF se serait époumoné sur ce dossier qui démontre la parfaite gabegie du système actuelle, où, disons le clairement, l'Elysée peut librement décider de faire n'importe quoi et de tout corrompre.
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 01:05 (2017)    Sujet du message: FBayrou parle de sarko dans figaro...
Revenir en haut
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Forum alternatif du Mouvement Démocrate Index du Forum // Vie du MoDem // Niveau national Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Index | Creer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
// Theme Created By: // Icons in Part By:
Powered by phpBB © 2001, 2017 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com